Packéa, enseigne de cash & carry pour l’emballage, a ouvert à Casablanca

Créée par une filiale du groupe Cartonnages du Rif, Packéa s’adresse aussi bien au grand public qu’aux commerçants. Près de 1 500 références sont proposées dans son premier magasin casablancais.

L’emballage se met au cash & carry. L’enseigne Packéa, qui a ouvert il y a 6 mois un premier point de vente à Casablanca dans le quartier Socrate, s’est en effet donné pour pari de proposer au grand public et aux petits commerces divers produits liés à l’emballage, qu’il s’agisse de plastique, de carton, de verre et autres. Packéa a été lancée il y a donc quelques mois par la société Capman, spécialisée dans la distribution de matériel d’emballage et de conditionnement et elle-même créée en 2008. Aux côtés d’Atlas Pack, d’Heliorif et de Cartonnages du Rif, Capman est l’une des 4 filiales du groupe Cartonnages du Rif créée il y a plus de 50 ans.

Depuis son ouverture, ce premier point de vente a déjà convaincu une importante clientèle de particuliers et de nombreux professionnels exerçant dans les CHR (café, hôtel, restaurant) et le commerce. Conçue sur le modèle «Cash & carry», la société propose ainsi près de 1500 références. A terme, elle prévoit de les porter à 4 000, voire 5000. «Nous disposons d’un service développement qui enregistre toutes les demandes exprimées par notre clientèle», confie Olivier Brisset, directeur commercial de Capman. La clientèle des CHR peut s’y approvisionner en barquettes aluminium et barquettes salade en plastique, boîtes à pizza en carton, porte-frites en carton et couverts en plastique.

Deux autres ouvertures sont déjà prévues

Aux autres professionnels et au grand public, sont proposés bocaux en verre, flacons en verre ou plastique pouvant contenir des produits cosmétiques, papiers cadeaux, cartons pour le déménagement, etc. Adhésifs, caisses en carton tous formats, boîtes pâtissières et sachets viennoiseries pour les boulangers pâtissiers…, complètent l’offre.

Le directeur commercial assure que le rapport qualité/prix est très concurrenciel. «Le marché de l’emballage au détail est très porteur. Entre les sociétés B2B et Derb Omar, il n’y avait pas de réelles alternatives», poursuit Olivier Brisset qui ne manque pas de rappeler que l’enseigne propose davantage de choix, une continuité et une traçabilité, et des prix plus compétitifs que ne le fait le marché traditionnel. «80% de nos produits proviennent de nos propres unités. Nous sommes donc dans une logique d’intégration qui nous permet d’afficher des prix très compétitifs», explique-t-il.

Installées à Lissasfa sur 35000 m2, les 4 unités de production du groupe Cartonnages du Rif assurent ainsi une grande partie de l’approvisionnement. Convaincue par le potentiel du marché, Packéa a déjà prévu d’inaugurer un deuxième magasin casablancais dans le quartier Belvédère. L’enseigne compte également en ouvrir un à Agadir (où elle compte déjà une agence) et un à Salé d’ici 2017 au plus tard. Tanger, Oujda et Marrakech figurent également sur la liste.