Moulay Hafid Elalamy prend le contrôle du magazine “Zamane”
30 avril 2012
Lavieeco (25789 articles)
Partager

Moulay Hafid Elalamy prend le contrôle du magazine “Zamane”

Media Network Fund, doté d’un capital cible de 50 MDH, a acquis les deux tiers du capital de Two médias Maroc, l’éditeur de “Zamane”. Une levée de fonds n’est pas à  exclure dans les prochains jours.

Moulay Hafid Elalamy fait une deuxième incursion dans le monde du private-equity après avoir créé, en 2010, un fonds dédié à l’amorçage et à l’essaimage, portant le nom de Dayam. En effet, l’homme d’affaires marocain a, encore une fois, pris l’initiative dans un compartiment financier où la quasi-totalité de la trentaine de structures existantes sont soit des généralistes soit des fonds spécialisés dans l’immobilier et le tourisme.

Aussi, le holding de tête du groupe Elalamy, en l’occurrence Saham Group, vient-il de lancer le premier fonds marocain thématique entièrement dédié au secteur des médias. Il s’agit de Media Network Fund (MNF) dont la gestion est mutualisée avec le fonds Dayam au sein de l’entité gestionnaire Sherpa Finance, appartenant elle aussi au même groupe.

Le groupe a déjà un pied dans les médias à travers le quotidien marocain «Les Echos»

Doté d’un capital cible de 50 MDH, ce fonds vise à prendre des participations minoritaires dans des sociétés de médias à fort potentiel de croissance. Et grâce à un «deal-flow» alimenté avant même la création effective par Sherpa Finance, MNF a opéré sa première prise de participation. Le baptême de feu a été réalisé avec la société Two Médias Maroc (TMM) éditrice du très prometteur magazine mensuel en langue française Zamane, principalement consacré à l’histoire du Maroc.

L’arrivée de l’investisseur financier a pris la forme, pour l’instant, d’une opération de «cash-out» consistant au rachat des parts des actionnaires ayant complété en 2010 le tour de table avec les deux journalistes fondateurs, Youssef Chmirou et Souleiman Bencheikh. MNF a en fait acquis 6 666 actions détenues par Amina Liraqi et Kenza Drissi Oudghiri sur un total de 10 000, ce qui fait de lui l’actionnaire majoritaire avec les 2/3 du capital. Par ailleurs, une levée de fonds par TMM (opération de cash-in) n’est pas à exclure, au cours des prochains mois, pour accompagner le développement de cette start-up dont la diffusion a dépassé les 20 000 exemplaires en fin 2011. Rappelons que le groupe Saham a déjà un pied dans les médias, notamment en étant l’actionnaire majoritaire de la société Horizon Press SA, l’éditeur du quotidien marocain Les Echos.