Maroc PME aura des représentants dans les régions

Se limitant à une approche « participative » avec les acteurs locaux, Maroc PME va engager des représentants au niveau des 12 régions du royaume, de manière progressive.

L’agence nationale pour la promotion de la PME, Maroc PME va charger, “progressivement”, des représentants au niveau des 12 régions du royaume, nous a confié une source interne autorisée. La généralisation portera, dans un premier temps, sur les 6 régions « les plus importantes, à commencer par Casablanca-Settat », précise notre source. 

Auparavant, Maroc PME se limitait à une approche « participative avec les acteurs locaux” au niveau des régions, selon les termes de l’agence. 

Dans le cadre d’un contrat avec l’Etat, signé le 13 juillet 2015, portant sur la période 2015-2020, Maroc PME accompagne cinq segments : les auto-entrepreneurs, les entreprises partenaires des écosystèmes, en particulier celles actives autour du plan d’accélération industrielle, les PME, les TPE et les entreprises à fort potentiel de croissance.

Jusqu’à fin 2018, l’agence a investi 7,1 milliards de DH dans le financement et l’accompagnement de plus de 9.000 bénéficiaires. Dans le détail, 390 entreprises, 1.094 TPME (très petite et moyenne entreprise), 7.805 porteurs de projets ainsi que des TPE et auto-entrepreneurs. 

Maroc PME a, dans le viseur, trois défis : la création de l’emploi, le développement des écosystèmes et la promotion d’un environnement de l’entrepreneuriat.