Les importations de voitures d’occasion en net recul en 2018
9 octobre 2018
Naoufel Darif (846 articles)
Partager

Les importations de voitures d’occasion en net recul en 2018

44 000 DH de droits de douane en moyenne par véhicule importé. Les MRE font 60% des transactions.

Sur les huit premiers mois de 2018, le nombre de voitures d’occasion importées a fondu de plus de 15%, d’après les estimations des professionnels du marché de la deuxième main ! C’est une tendance lourde amorcée depuis fin 2010 (56 000 voitures d’occasion importées) en raison de l’interdiction de l’importation de véhicules dont l’âge dépasse 5 ans. En 2017, le nombre de voitures d’occasion importées au Maroc s’est inscrit en nette baisse de 10%, à 13 321 unités, selon les chiffres de l’Administration des douanes et impôts indirects. Sur ce volume, les MRE ont importé 8100 voitures, soit 60% du total des voitures d’occasion importées au Maroc, en baisse de 7% par rapport à 2016. Il faut souligner que les véhicules des retraités MRE rentrant définitivement au Maroc sont soumis à un régime spécial. A condition d’être âgé de 60 ans et plus, ces derniers peuvent importer leurs voitures de tourisme personnelles (neuf places maximum avec motorisation essence, diesel ou hybride), même si leur âge dépasse 5 ans. Ils bénéficient en plus d’un abattement de 90% sur les droits de douane sur la valeur à l’état neuf, à condition de justifier d’un séjour à l’étranger d’une durée minimum de dix ans. En juin 2018, l’obligation de ne pas céder le véhicule importé pendant une période de 5 ans a été supprimée, étant donné que l’avantage fiscal n’est accordé qu’une seule fois dans la vie des MRE retraités. La moyenne des droits et taxes sur les voitures d’occasion est d’environ 44 000 DH contre 33 000 pour les véhicules neufs (dont les importations ont augmenté de 2% en 2017). Globalement, sur les 13 321 voitures d’occasion importées, plus de 90% ont plus de 3 ans.