Les cadres du privé snobent la fonction publique

Retrouvez EN KIOSQUE, le numéro 4 992 du journal La Vie éco du 10 Mai 2019.

La fonction publique peine à recruter. On ne parle pas du personnel d’exécution, mais de cadres de haut niveau en mesure de penser et de mettre en œuvre les politiques publiques dans les différents départements ministériels. Durant ces dernières années, plusieurs appels à manifestation d’intérêt pour des postes de responsabilité, visant plus particulièrement des compétences issues du secteur privé, sont restés infructueux. La raison : des salaires bas, un environnement de travail trop stéréotypé, des difficultés à mener un projet dans un circuit de décision fluide, l’incertitude liée à la longévité du ministre avec lequel l’on est appelé à collaborer… Le remède réside dans une transformation profonde du système de gestion des ressources humaines. Dans l’interview qu’il a accordée à «La Vie éco», Mohamed Benabdelkader, ministre délégué chargé de la réforme de l’administration et de la fonction publique, reconnaît
les tares et les dysfonctionnements et annonce une refonte du système.

Pour plus de détails consulter les pages 16-17-18 du journal La Vie éco du 10 Mai 2019, dans sa version papier, disponible EN KIOSQUE.

Voici la UNE de votre journal  :

La UNE de La Vie éco du 10 Mai 2019