Le Sidattes sous le sceau de la logistique
20 octobre 2018
Aziza belouas (1472 articles)
Partager

Le Sidattes sous le sceau de la logistique

Le Salon international des dattes au Maroc met l’accent sur les enjeux du palmier dattier dans le développement de l’économie des oasis. Plus de 200 exposants en provenance de 15 pays sont attendus.

C’est sous le thème «Logistique et développement de la filière des dattes» que se tiendra la neuvième édition du Salon international des dattes au Maroc (Sidattes) du 25 au 28 octobre. Le choix du thème de la logistique vise à souligner les enjeux de la collecte et du transport des dattes pour les coopératives qui soutiennent l’économie des oasis. Pour cette neuvième édition, plus de 200 exposants en provenance d’une quinzaine de pays sont attendus. S’étendant sur un espace de 40 000 m², l’espace d’exposition est aménagé en huit pôles dédiés chacun aux différents segments du secteur. Ainsi, les quatre régions productrices (Drâa-Tafilalet, Oriental, Souss Massa et Guelmim-Oued Noun) seront présentes aux côtés de pôles dédiés à l’agrofourniture, au machinisme agricole, à la culture et aux traditions des habitants des oasis. La Foire des dattes du Tafilalet s’est imposée comme un rendez-vous incontournable pour l’ensemble des opérateurs du secteur. En 2010, à l’occasion du 70e anniversaire de la manifestation, SM Mohammed VI avait donné ses instructions pour donner une nouvelle impulsion à l’événement : la Foire des dattes du Tafilalet avait alors été rebaptisée Sidattes.

Le secteur emploie 12 000 personnes

Cette manifestation a contribué à la redynamisation de la région, ainsi que les activités agricoles des oasis, et en particulier le palmier dattier, une source importante de revenus pour les agriculteurs.
Le secteur phoenicicole joue un rôle économique moteur au Maroc. Il contribue à la préservation de plus de 12 000 emplois et constitue une source de revenus agricoles pour plus de deux millions de citoyens. Pour cela, cette filière bénéficie d’une place de choix dans le Plan Maroc Vert. Un vaste programme de restauration et de restructuration des palmeraies a ainsi été mis en œuvre. Trois millions de palmiers doivent être plantés à l’horizon 2020, ce qui permettra de renforcer l’écosystème oasien. Par ailleurs, le Sidattes, qui est une importante plateforme pour la promotion de la datte marocaine, proposera également un programme d’activités pédagogiques, des animations folkloriques et des circuits touristiques, contribuant ainsi à la promotion de la région du Tafilalet.

Aziza belouas

Aziza belouas