Le Maroc veut promouvoir davantage le tourisme durable
4 février 2016
Hicham Benjamaa (172 articles)
Partager

Le Maroc veut promouvoir davantage le tourisme durable

La Vision 2020 a fait de la durabilité l’un de ses six chantiers majeurs pour le secteur touristique. Une nouvelle Charte marocaine du tourisme responsable est signée.

«Tous acteurs d’un tourisme responsable». Tel était le thème de la première édition de la Journée marocaine du tourisme durable et responsable (JMTR) organisée par le ministère du tourisme, le 25 janvier, à Rabat. L’objectif de cette journée était de sensibiliser la population aux enjeux de la durabilité et de promouvoir les initiatives en la matière. L’événement, qui a réuni un grand nombre de personnalités politiques, d’experts et de professionnels du secteur du tourisme et de délégations de pays africains venus partager leurs visions et leurs expériences, était aussi l’occasion de faire le bilan de dix années d’action. Lahcen Haddad, ministre du tourisme, a mis l’accent sur le fait que «la stratégie de développement touristique du Maroc, la Vision 2020, a fait du développement durable l’un de ses piliers fondateurs». Et de préciser que «l’offre touristique marocaine dans son ensemble se veut respectueuse et valorisante pour ses ressources naturelles et son patrimoine culturel». Cette stratégie vise à intégrer la durabilité au niveau de l’ensemble du cycle de vie du produit touristique : planification, conception, investissement, exploitation, promotion, évaluation.

Renforcement du partenariat public-privé

Plusieurs réalisations sont à souligner dans ce sens, parmi lesquelles le renforcement des critères de durabilité au niveau de la réglementation touristique, l’appui aux professionnels du tourisme, l’encouragement des initiatives à travers l’organisation des Trophées Maroc du tourisme durable, la mise en place d’outils de monitoring tels que les observatoires régionaux de la durabilité touristique, etc. La JMTR a également permis de renforcer les partenariats public-privé, à travers la signature de la nouvelle Charte marocaine du tourisme responsable (la première version ayant été signée en 2006) qui fixe désormais clairement le type d’engagement pour chaque partie, ainsi que de quatre conventions de partenariat en faveur de la promotion d’un tourisme durable.

Hicham Benjamaa

Hicham Benjamaa