Le groupe hôtelier portugais Sana ouvre deux établissements à Casablanca

Les deux hôtels de 5 et 4* totalisent 355 chambres. L’investissement de 550 MDH permettra de créer 410 emplois directs.

Un nouvel investisseur voit dans le Maroc un eldorado du secteur hôtelier. Sana hôtels, le groupe hôtelier portugais, c’est de lui qu’il s’agit, a annoncé officiellement le début de la construction de deux hôtels à Casablanca pour un montant total de 550 MDH. Il s’agit de l’Epic Sana Casablanca, un établissement 5* qui disposera de 187 chambres, 6 restaurants/bars, plusieurs espaces évènementiels, un spa, un fitness center et deux piscines. Le deuxième est L’Evolution Casablanca, un 4* «high-tech» à forte composante technologique qui regorge d’installations très fonctionnelles et innovantes et qui disposera de 168 chambres, un restaurant et un espace pour des réunions. Les deux hôtels, dont l’ouverture est prévue en 2019, sont situés tout près de l’ancienne médina sur le bd. Houphouët Boigny et à proximité de la gare Casa-Port. L’architecture est pensée de telle sorte qu’ils s’intégreront dans le paysage urbanistique de ce quartier.

Rabat, Marrakech et Fès dans le viseur du groupe

Présent à l’annonce du projet, Lahcen Haddad, ministre du tourisme, a évoqué les qualités du groupe Sana, son savoir-faire et son professionnalisme, et a également souligné l’importance du projet et sa valeur ajoutée dans le paysage hôtelier marocain. Carlos Silva Neves, administrateur du groupe Sana, a, quant à lui, motivé le bien-fondé du projet.

«Après une visite que nous avons effectuée il y a 5 ans au Maroc, la décision d’y investir s’est révélée comme une priorité dans notre stratégie d’expansion internationale, et ce, grâce aux avantages qu’il offre, entre autres, les performances économiques enregistrées ces dernières années, l’amélioration de l’environnement des affaires, sa stabilité politique et sociale, ainsi que le support des autorités pour les investisseurs étrangers», a-t-il détaillé. M. Silva Neves a précisé que l’objectif du groupe «est d’offrir les meilleures conditions et le meilleur confort aux touristes en voyage d’affaires». Ces deux hôtels Sana créeront 410 emplois directs, essentiellement réservés à des ressources humaines locales. Dans ce sens l’établissement lancera Sana Académie pour assurer la formation initiale et continue du personnel.

Le Maroc est la deuxième implantation du groupe en Afrique. Après Casablanca, le groupe compte ouvrir des hôtels à Rabat, Marrakech et Fès.