La CIMR viable jusqu’en 2060 !

Bonne nouvelle pour les pensionnés de la CIMR. Selon les projections du comité de pilotage en charge des études actuarielles, la viabilité du système est assurée jusqu’en 2060. Aujourd’hui, les recettes sont de l’ordre de 2 milliards de DH pour des pensions servies de 1,8 milliard par an. Selon les projections de la caisse, les réserves de prévoyance atteindront 20 milliards de DH en 2040 et seront de près de 70 milliards en 2059. Quelle place pourrait occuper la CIMR dans une nouvelle architecture des régimes de retraite ? La réforme devrait se faire, dit-on à la CIMR, dans le sens d’une coordination entre les deux régimes du secteur privé, notamment CNSS et CIMR. Et pour jouer son rôle, la CIMR devrait être un régime obligatoire. Cette coordination entre les deux régimes permettrait au taux de remplacement de passer de 30 à 70 ou même à 80 %