Résidences Dar Saada : le moyen social pèse 30% dans le chiffre d’affaires global

L’exercice 2018 a marqué une nouvelle phase de développement des activités du groupe Résidences Dar Saada.

Ce sont trois réalisations majeures dont se targue le groupe, à savoir la conception et la commercialisation du duplex social, le lancement du segment du moyen standing et la mise en place de projets immobiliers en Afrique subsaharienne.

Le nombre d’unités pré-vendues dans le logement social a augmenté de 15% à fin 2018 pour s’établir à 4100 unités dont 30% sont générés par les unités duplex sociales. Pour le segment du moyen standing, deux projets sont en cours à Casablanca.

Notons que RDS a procédé à la livraison des premières unités du projet Ocean Palm à Dar Bouazza. De même, la part des revenus provenant de ce segment représente 30% du chiffre d’affaires global, contre 5% une année auparavant. Par ailleurs, le groupe a obtenu l’autorisation pour la construction d’un projet immobilier en Côte d’Ivoire, de 2000 unités sur une superficie de 40 hectares. A l’international, le groupe est en prospection au Rwanda également. D’ailleurs, il a déjà signé une convention et serait en cours de repérage du foncier.

Le chiffre d’affaires de la société a accusé un recul de 22% par rapport à 2017, pour atteindre 1,4 milliard de DH. De son côté, le bénéfice net a totalisé 327 MDH, en quasi-stagnation sur une année. Ces performances s’expliquent à savoir par le mix produit, notamment la livraison des premières unités des projets du moyen standing et la poursuite de l’optimisation des coûts de production et des délais de réalisation des projets livrés.