Fenyadi absorbe Akkal, Amira Bougies et Via Notti

La holding d’Adil Douiri a réduit son capital de 30 à  19.6 MDH avant de le porter à  22.46 millions pour rémunérer les apports. Mutandis garde le contrôle à  80% de Fenyadi, le reste est détenu par cinq ex-associés des filiales dissoutes.

Mutandis SCA, la société de portefeuille gérée par Adil Douiri, qui en est aussi le promoteur, réorganise ses métiers d’artisanat porté par la société Fenyadi. Après avoir fusionné les moyens de production des trois filiales de ce holding intermédiaire (Akkal, Amira Bougies et Via Notti), notamment en les installant dans un seul atelier à Marrakech, l’actionnaire de référence vient de procéder à une fusion-absorption des quatre entités concernées, précédée d’un nettoyage du haut de bilan. En effet, Fenyadi, qui n’a jamais été rentable depuis sa création en 2008, a dans un premier temps réduit son capital de 30 à 19,64 MDH par annulation des pertes antérieures qui totalisaient 10,3 MDH. Ensuite, l’actionnaire unique à ce stade, Mutandis SCA, a hissé le capital à 22,46 MDH. Enfin, le holding a absorbé ses trois filiales Akkal (céramique), Amira Bougies (bougies décoratives) et Via Notti (linge de lit et de bain). La somme des actifs nets hérités par Fenyadi est de 20,7 MDH dont 7,6 millions provenant d’Amira Bougies et 7,5 MDH de Via Notti. Ces apports ont été rémunérés par une augmentation de capital au nominal de 5,7 MDH réservée aux minoritaires des filiales absorbées et qui comptent principalement les fondateurs et designers de celles-ci. Ces derniers avaient, rappelons-le, accepté en 2008 de participer à l’aventure Fenyadi en cédant à Mutandis le contrôle de leurs sociétés.

L’opération permet de mutualiser les moyens financiers de trois entités

Au final, Mutandis SCA garde le contrôle à 80% de Fenyadi, le reste est détenu par cinq ex-associés des filiales dissoutes par absorption. En franchissant ce pas, l’actionnaire de référence mutualise les moyens financiers de trois entités que le holding intermédiaire Fenyadi devait s’évertuer à gérer et piloter séparément. D’autre part, il s’assure une convergence totale des intérêts des minoritaires salariés, ce qui est fondamental pour la réussite du projet global. Rappelons que Fenyadi se positionne sur l’artisanat haut de gamme. Elle compte sur l’inauguration en novembre 2011 d’un premier magasin à Casablanca pour dynamiser ses ventes. D’autres showrooms suivront dans les principales villes du Royaume à partir de 2012.