Attijariwafa bank signe 4 conventions de partenariat en faveur du financement climatique

Le groupe a lancé le premier fonds d’investissement dédié à l’efficacité énergétique au Maroc. Deux conventions ont été signées avec Nareva et Masen.

Attijariwafa Bank accompagne pleinement l’engagement du Maroc pour une transition vers une économie bas carbone. Son soutien financier aux secteurs public et privé a depuis toujours été au centre de sa feuille de route. D’ailleurs, «le groupe a engagé une enveloppe de près de 13 milliards de DH de financement vert sur les cinq dernières années», a rappelé Ismail Douiri, directeur général du groupe Attijariwafa bank.

Dimanche dernier, il a lancé le premier fonds d’investissement dédié à l’efficacité énergétique au Maroc, doté de 200 MDH et qui sera porté, à terme, à 500 MDH dans un second closing, lequel sera ouvert notamment à des organismes multilatéraux et investisseurs étrangers. Il a été constitué avec le soutien d’investisseurs institutionnels à l’instar de la société d’investissements énergétiques (SIE), la CIMR, Wafa assurance, Axa assurance et Attijari Capital Developpement. Le fonds a pour vocation de financer les projets industriels ou de services, destinés à réduire la consommation énergétique des sociétés cibles et sera géré par une société de gestion conjointement détenue par Attijari Invest SA et une société de gestion basée en Espagne, spécialisée dans le secteur de la durabilité, Suma Capital SGEIC. Une convention a déjà été signée par les sociétés gestionnaires de ce fonds et des sociétés clientes souhaitant développer des solutions d’efficacité énergétique, à savoir Atlas Hospitality, Sonasid et Sothema. De même, le groupe bancaire a signé un mémorandum d’entente avec Nareva en vue de consolider leur partenariat dans le financement des projets d’énergie renouvelable en Afrique, notamment au Maroc et en Afrique subsaharienne, surtout qu’ils sont déjà associés dans  le cadre de nombre de projets, à savoir  le parc éolien de Tarfaya, le plus grand d’Afrique, mis en service en 2014, les parcs éoliens d’Akhfennir, de Foum El Oued et de Haouma. En outre, Attijariwafa bank a apporté une 4e nouvelle pendant cette COP. En effet, il a conclu un mémorandum d’entente avec Masen, et ce, dans l’objectif de promouvoir les instruments de financement vert. Le mémorandum institue le cadre de la coopération entre ces deux partenaires dans le secteur des énergies renouvelables, en se soutenant mutuellement par des actions concrètes et conjointes, ainsi que des projets à responsabilité environnementale et sociale. Le partenariat vise à préciser les leviers de coopération en vue de promouvoir notamment le marché des GreenBonds, et à consolider la collaboration réussie entre Masen et le groupe Attijariwafa bank qui est intervenu en tant que banque conseil et arrangeur de la première émission de Green-Bonds au Maroc et en Afrique, effectuée par Masen de 1,15 milliard de DH.