Arcol limite les effets de son activité sur le climat

En 2014, le spécialiste de la peinture a réussi à baisser de 23% ses émissions de CO2. L’industriel a procédé à l’élimination des substances dangereuses comme le plomb, l’ammoniaque et le formol de ses formules de peinture.

Arcol Peintures, acteur majeur dans le secteur de la peinture, fait du respect de l’environnement un élément important de sa culture d’entreprise, à l’instar de sa maison mère Cromolgy. Cette dernière a mis en place une stratégie environnementale fondée sur 3 axes prioritaires, dont le renforcement du système de management environnemental basé sur une démarche ISO 14001. A ce titre, sept sites industriels sont déjà certifiés et Cromology travaille à certifier ses autres sites. Le deuxième axe touche l’optimisation de l’utilisation des ressources par l’amélioration de l’efficacité énergétique et la maîtrise des consommations d’eau et de matières premières. Par exemple, en 2014, la consommation énergétique par tonne produite a baissé de 18%. Le troisième axe concerne enfin la limitation des impacts environnementaux en réduisant notamment les rejets, comme l’atteste la baisse de 23% des émissions de CO2 en 2014. Plus concrètement, il s’agit de l’élimination des substances de nature dangereuse comme le plomb, l’ammoniaque et le formol des formules de peinture.

Pour arriver à ces résultats, Cromology réalise des études d’impact. La dernière en date a abouti à nombre de mesures déjà prises, à savoir le traitement des eaux usées à des fins de réutilisation ; le traitement des émissions dans l’air avant de les libérer et la mise en place de remèdes afin de réduire la pollution sonore.

Récemment, la société a installé une station de traitement des eaux usées avant rejet dans la nature, en plus d’un réseau d’extraction de poussière en vue de limiter les émissions dans l’air. Il faut dire que l’engagement de la société avec le groupe Cromology s’inscrit dans une démarche de RSE. Des audits indépendants auront lieu afin de vérifier le degré d’engagement et le respect de cette démarche.

A ce titre, la société s’efforce de prévenir et de réduire au minimum les impacts environnementaux de ses activités tels que les déchets, les émissions et les rejets ; d’identifier et d’éliminer les risques liés à la sécurité et à la santé au travail ; et d’encourager ses collaborateurs à œuvrer dans un milieu de travail positif grâce à la formation. Notons que l’appartenance au groupe Cromology incite Arcol non seulement à respecter les exigences environnementales marocaines mais également celles du marché européen qui sont beaucoup plus strictes.