Tetra Pak : 60 ans d’existence et plus de 2 milliards d’emballages produits par an au Maghreb

Le premier emballage Tetra Pak est le berlingot de la Centrale Laitière qui a débarqué au Maroc en 1955. Le groupe installe les équipements d’emballage chez les industriels de l’agroalimentaire et leur vend les différents emballages.

Aux premiers abords, son nom n’évoque rien de particulier. Pourtant tout le monde se rappelle du fameux emballage en berlingot du lait de la Centrale Laitière. Pas très connu du consommateur final, Tetra Pak n’en reste pas moins un acteur important dans le monde de l’emballage alimentaire avec 42 usines pour les cartons emballages et des produits présents dans plus de 170 pays.

L’histoire de la marque commence en 1952 en Suède, quand Ruben Rausing crée l’entreprise de conditionnement alimentaire «Åkerlund & Rausing». L’idée du début était de mettre au point un emballage pour le lait qui nécessite un minimum de matériel tout en garantissant une hygiène maximum. Le groupe familial entreprend alors des travaux pour développer un emballage sous forme de cylindre. Au final, ça sera une autre forme géométrique qui sera retenue : le tétraèdre. La première machine Tetra Pak pour emballages carton tétraédriques sera implantée dans une laiterie de Lund en Suède. En 1954, la société s’attaque à son premier marché d’export en Allemagne et l’activité s’intensifie de telle sorte à ce qu’en 1959 la capacité de production atteint le milliard d’emballages carton par an. Le groupe s’étendra par la suite en Amérique Centrale à travers le Mexique puis aux Etats-Unis, en URSS, au Japon pour atteindre le Moyen-Orient à travers le Liban puis l’Afrique en 1972. Au Maroc, le groupe n’est installé que depuis 2000, mais la marque était présente bien avant via une filiale française qui lança le premier emballage Tetra Pak au Maroc en 1955 avec la Centrale Laitière. Soit 3 ans à peine après son lancement en Suède. Tetra Pak est aujourd’hui filiale du groupe Alfa Laval. Il s’agit d’une entreprise familiale qui est toujours détenue par la famille Rausing et qui compte parmi ses clients Centrale Laitière, Copag, MFP (Moroccan Food Processing), Citruma, Coca Cola, Safilait…

La société produit des formats économiques pour le stockage et la livraison

Tetra Pak opère dans 2 business indépendants mais très complémentaires. Il s’agit du traitement alimentaire ou «processing» et du conditionnement alimentaire ou «packaging». La direction logistique est placée au centre de l’activité du groupe. Cette dernière coordonne en effet la production et la livraison des différents emballages, bouchons, pailles, machines de remplissage aux clients. «Nous fournissons une gamme complète de machines de remplissage flexibles qui offrent le maximum de sécurité, de productivité et d’innovation pour tous les secteurs de l’industrie agroalimentaire : lait et produits laitiers, fromages, boissons, huile d’olive, tomate, crèmes glacées et produits préparés. Le carton d’emballage est également fourni par Tetra Pak», explique Tawfiq Agoumi, directeur de communication du groupe Tetra Pak Afrique du Nord. La société accompagne également ses clients pour l’installation et la maintenance des différents équipements. Cela implique l’intervention des équipes techniques au niveau des sites des partenaires industriels. Concrètement, les bobines de cartons d’emballages sont livrées sous forme de rouleaux déjà imprimés. Un conteneur de 40 pieds prend entre 600 000 et 3 millions d’emballages selon le format de ce dernier. Cela permet beaucoup d’économies sur le transport. Une fois les emballages remplis et fermés, ils permettent également un gain de place substantiel lors du stockage et de la livraison. A titre d’exemple, une palette peut contenir 840 briques Tetra Pak de 1 litre alors qu’elle ne prend que 630 bouteilles en plastique de même volume.

L’innovation comme cheval de bataille pour la sécurité des aliments emballés

Le développement du secteur de l’emballage, et plus particulièrement le conditionnement alimentaire, est lié au développement du secteur agroalimentaire. Ce dernier offre un marché assez dynamique au Maroc avec plusieurs innovations dans différentes filières. Par exemple, pour le secteur du lait, la croissance a atteint 8,57%, passant d’une production de 921 millions de litres en 2011 à un peu moins d’un milliard de litres pour 2012. Les prévisions pour les 3 prochaines années ne dérogent pas à cette tendance. Pour le secteur du jus, la production en est à 154 millions de litres. Toute cette croissance représente autant d’opportunités pour Tetra Pak qui a vu son activité croître en parallèle. Cela est dû principalement à la prise de conscience, grandissante, de l’intérêt de consommer du lait emballé, garanti, sain et conservant toutes ses propriétés nutritives. Et c’est justement sur ce volet que Tetra Pak a su construire sa notoriété. Depuis la première conditionneuse aseptique destinée à éliminer les bactéries du lait jusqu’au premier emballage carton longue conservation pour produits aseptisés, capable de contenir des produits alimentaires en morceaux tels que les produits généralement emballés dans des boîtes de conserve, des bocaux en verre et des sachets, Tetra Pak a fait de l’innovation son cheval de bataille. Aujourd’hui, le groupe est présent essentiellement au Maghreb à travers l’emballage des produits laitiers et des jus avec plus de 2 milliards d’emballages produits par an qui se répartissent sur différents formats allant du 125 ml au 1 500 ml. Mais l’ambition du groupe n’est pas d’en rester là. «Nous envisageons de consolider notre croissance dans nos secteurs clés mais aussi de nous développer dans d’autres secteurs tels que la crème glacée, le fromage, la sauce tomate et l’huile d’olive», confie Tawfiq Agoumi.