DPI s’adjuge 20% du capital de Dolidol
26 octobre 2018
Iliasse El Mesnaoui (129 articles)
Partager

DPI s’adjuge 20% du capital de Dolidol

A travers son fonds « African Development Partners II », l’acteur de renom du private equity « Development Partners International » vient de poser la main sur 20% de Dolidol pour un montant avoisinant les 300 millions de dirhams.

Development Partners International (DPI), acteur de renom du private equity basé à Londres, a clôturé une opération d’investissement dans Uni Confort Maroc – Dolidol. Selon un communiqué du fonds, ce dernier a acquis une part « d’un peu plus de 20% de Dolidol », pour un investissement de quelques 300 millions de dirhams.

Les ambitions affichées de DPI sont de « soutenir le fort potentiel de croissance des différents segments d’activité » de la filiale de Palmeraie Holding, de « renforcer sa position de leader du marché marocain » et « d’élargir son empreinte géographique en Afrique subsaharienne en mettant l’accent sur l’Afrique de l’Ouest ».

En effet, la société productrice de matelas depuis 1972 s’est récemment implantée en Côte d’Ivoire. Son nouveau partenaire, DPI, est actif en Afrique à travers son second fonds « African Development Partners II ». « Nous voyons une opportunité considérable d’accélérer la croissance du groupe dans d’autres régions africaines », précise à l’occasion Sofiane Lahmar, associé chez DPI. Dolidol marque le 5e investissement du Fonds au Maroc, et dont le montant total s’élève désormais à environ 230 millions de dollars.

En plus de cette cession, Uni Confort Maroc a connu une autre actualité. Il s’agit de l’entrée de Salaheddine Mezouar au conseil d’administration d’Uni Confort Maroc. Le président de la CGEM « accompagnera ce fleuron industriel national dans la concrétisation de son ambition panafricaine », a-t-il été annoncé.

Iliasse El Mesnaoui

Iliasse El Mesnaoui