BCP : Hausse de 3,5% du RNPG à 2,94 milliards de dirhams en 2018

La Banque Centrale Populaire (BCP) a réalisé en 2018 un résultat net part du groupe (RNPG) de plus de 2,94 milliards de dirhams (MMDH), en hausse de 3,5% par rapport à 2017, a annoncé, jeudi 22 Mars 2019 à Casablanca, son président directeur général, Mohamed Karim Mounir.

Le résultat net consolidé de la Banque a poursuivi sa progression et s’est apprécié de 3,8% à 3,5 MMDH, a indiqué M. Karim Mounir lors d’une conférence de presse dédiée à la présentation des résultats annuels du Groupe au titre de l’exercice 2018.

Le produit net bancaire consolidé a évolué de 4% à plus de 17 MMDH, tiré principalement par les performances commerciales et la bonne progression des activités d’intermédiation, au Maroc comme à l’international.

S’agissant de ses activités bancaires au Royaume, le BCP a consolidé son positionnement de leader de la collecte de l’épargne nationale avec plus de 26% de part de marché, a relevé M. Karim Mounir, faisant savoir que le Groupe a capté près d’un quart de la collecte additionnelle des particuliers locaux, tandis que sa part de marché sur le segment des Marocains du monde est évaluée à plus de 50%.

De même, la banque a distribué, au titre de l’année 2018, plus de 15 MMDH de crédits, améliorant ainsi son positionnement de 31 points de base et portant sa part de marché sur ce volet à plus de 24%, a t-il ajouté.

Par ailleurs, le Groupe a intégré 260.000 nouvelles relations en 2018, portant ainsi son portefeuille à plus de 6 millions de clients.

M. Karim Mounir a également fait savoir que 50% des ouvertures de comptes sont digitalisées, 30% des crédits immobiliers sont accordés depuis la plateforme digitale, 25% des virements sont effectués par canal digital, tout en signalant plus de 200.000 installations de l’application « Pocket Bank » en 6 mois.

Quant aux filiales du Groupe au Maroc, Maroc Assistance International (MAI) a enregistré une croissance de 40% de son activité, Vivalis a réalisé une hausse de plus de 8% de son produit net bancaire, tandis que Upline Group a affiché une progression de plus de 8% de son chiffre d’affaires.

A l’international, le groupe a maintenu sa dynamique de croissance, a souligné le président directeur général, notant que les filiales en Afrique subsaharienne ont affiché un produit net bancaire en progression de 14%, principalement tiré par les performances de l’activité d’intermédiation.

Les banques ont enregistré notamment une hausse de 12% des crédits et de 9% des dépôts, en parallèle avec l’amélioration de la marge d’intérêt clientèle de plus de 14% au titre de l’exercice 2018.

En outre, la Banque de l’international a poursuivi sa dynamique d’innovation, qui s’est illustrée en 2018 par l’acquisition de la Fintech Wizall et le lancement de plusieurs offres digitales et à travers le renforcement de son engagement pour le financement inclusif de l’économie, a ajouté M. Karim Mounir.

(Avec MAP)