Al Omrane: 5,13 milliards de DH investis en 2018

Pour 2019, Al Omrane compte mobiliser un investissement de 5,5 milliards de DH. Il prévoit de mettre en chantier 28 000 logements et d’en achever autant (y compris en partenariat avec le secteur privé).

Le groupe Al Omrane a réussi à maintenir le rythme de son activité, malgré la morosité du secteur. En 2018, le holding a engagé un budget d’investissement de l’ordre de 5,13 milliards de DH, permettant de mettre en chantier près de 29 000 unités. 26000 unités ont été achevées, que ce soit en propre ou avec les partenaires.

Au cours du même exercice, 17669 contrats de vente ont été signés et 33292 titres fonciers remis aux acquéreurs. Plus de 216 000 titres fonciers ont été créés à fin 2018 ; certains au profit d’acquéreurs depuis plus de 30 ans. Sur le plan de la restructuration urbaine, le groupe s’est lancé dans des travaux de mise à niveau qui ont profité à plus de 124 000 familles (unités achevées) et 110 500 autres (projets mis en chantier).

Pour 2019, Al Omrane compte mobiliser un investissement de 5,5 milliards de DH. Il prévoit de mettre en chantier 28 000 logements et d’en achever autant (y compris en partenariat avec le secteur privé).

Dans le même temps, 110 000 unités seront mises en chantier et 100 000 en achèvement. Le groupe promet de remettre 34 000 titres fonciers et de conclure 19 000 contrats de vente.

Sur un autre plan, Al Omrane poursuit l’implémentation de sa stratégie «Cap 2020», dont le taux de réalisation se situe à 93%. Le holding envisage de lancer d’autres stratégies (Cap agences ou encore Cap digital).

L’idée est d’améliorer les prestations rendues au citoyen en facilitant l’accès aux informations. L’optimisation du coût d’un projet et de son délai de réalisation est aussi un volet prioritaire. C’est à ce titre qu’une unité de R&D est créée. Par ailleurs, le groupe s’exporte en Afrique où son projet de 200 logements en République Centrafricaine est livré.

Il est en train de réaliser un master plan au profit de la nouvelle capitale du Soudan du Sud. Al Omrane est aussi présent en Guinée Conakry pour l’assistance et la maîtrise d’ouvrage.