Enquête. L’industrie du tabac en sursis

Retrouvez EN KIOSQUE, le numéro 4 993 du journal La Vie éco du 17 Mai 2019.

Les temps sont durs pour l’industrie marocaine du tabac. La Société Marocaine des Tabacs est de plus en plus fragilisée, au point que de nombreux observateurs commencent à douter de sa pérennité. Le fait est que l’ouverture de l’économie et l’incursion des acteurs étrangers sur le marché local ont déstabilisé tout son business model. La décision de Philip Morris (PM) de délocaliser en Turquie sa production sous contrat qui représentait 30% des volumes fabriqués par la filiale d’Imperial Tobacco a exacerbé les difficultés. La production, le chiffre d’affaires, la part de marché et les bénéfices sont en chute libre. La SMT dénonce les pratiques anticoncurrentielles et en appelle à l’arbitrage de l’Etat. Pour l’instant, elle tient bon parce que toujours bénéficiaire. Mais en matière industrielle, il est aujourd’hui difficile de prédire les décisions des multinationales toujours en quête de plus de rentabilité.

Pour plus de détails consulter les pages 26-27  du journal La Vie éco du 17 Mai 2019, dans sa version papier, disponible EN KIOSQUE.

Voici la UNE de votre journal  :

La Vie éco du 17 Mai 2019