Egis, le leader français de l’ingénierie, prend 36% du cabinet marocain ID Paysages

ID Paysages compte, parmi ses réalisations, la corniche de Casablanca, La Mamounia, Casanearshore et Technopolis Rabat. La société française prendra ultérieurement la majorité du capital.

Egis, le géant européen de l’ingénierie en génie civil, renforce sa présence au Maroc. Après avoir créé Egis Rail Maroc en 2009, en tant que filiale à 100% pour accompagner les grands projets ferroviaires du Maroc dont les tramways de Rabat et Casablanca et le train à grande vitesse (TGV) Tanger-Casablanca, le groupe français qui est contrôlé par la Caisse de dépôts et de consignations (CDC) vient de prendre pied dans une agence casablancaise d’architecture-paysagisme.

La cible n’est autre qu’ID Paysages, un des cabinets d’architecture les plus en vue depuis quelques années et dont la création remonte à 1997. Egis y a fait une incursion à travers sa filiale Egis Ingénierie en acquérant, dans un premier temps, 36% du capital auprès des deux associés, Pascal Lopez et Mohamed Haddadou. Une prise de contrôle majoritaire est prévue ultérieurement. ID Paysages, qui compte à son actif plusieurs références prestigieuses comme la corniche de Casablanca, la Mamounia, Casanearshore et Technopolis Rabat, bénéficiera du soutien technique et du savoir-faire du groupe Egis, ce qui lui permettra d’attaquer de plus gros projets, et ce, sous le double prisme de l’architecture et de l’ingénierie. L’effectif actuel de 15 personnes est amené à croître sensiblement au cours des prochains mois.

Le groupe intervient au Maroc depuis le début des années 90

Le groupe Egis revendique en 2011 un chiffre d’affaires consolidé de 858 millions d’euros (près de 10 milliards de DH) auquel la région Afrique et Moyen-Orient contribue à hauteur de 15%, ainsi qu’un effectif de 12 000 salariés dont un gros bataillon d’ingénieurs. Depuis l’acquisition-absorption en 2010 de son compatriote Iosis, connu au Maroc pour avoir réalisé une partie du génie industriel de l’usine Renault-Tanger Med, Egis fait partie du top ten européen de l’ingénierie. Le groupe a commencé à s’intéresser au Maroc depuis le début des années 90, mais dans le cadre d’interventions ponctuelles, et souvent en groupement avec des cabinets marocains d’ingénierie comme le Conseil ingénierie et développement (CID) et Novec.