Distribution de luminaires et outillage : Inadis lorgne le marché africain

Une PME lancée par Fathi Benhatira, un professionnel du secteur et les frères Chahad, propriétaires de l’enseigne de bricolage Bricoma. En 2015, Inara Distribution a réalisé un chiffre d’affaires de 68MDH grâce notamment à l’essor du LED.

Après avoir contribué pendant 11 ans à la naissance et au développement d’une enseigne de distribution de luminaires connue au Maroc, Fathi Benhatira, un ex-d’Ingelec de nationalité tunisienne, est aujourd’hui à la tête d’Inara Distribution (Inadis), une PME florissante spécialisée dans la commercialisation de luminaires. Elle a été créée en 2012 avec les frères Mohamed et Abdelouahed Filali Chahad, propriétaires du Groupe Bricoma spécialisé dans le bricolage.

«Après une belle aventure dans l’importation/distribution de luminaires ayant duré plus d’une dizaine d’années, l’idée était de renouveler l’expérience en se concentrant sur le réseau de distribution organisé, tout en misant sur les produits LED qui présentaient un potentiel de croissance assez important. Parmi les opportunités figurait un partenariat avec les actionnaires du Groupe Bricoma. La société Inara Distribution «Inadis» est donc créée en fin 2011 et l’activité a commencé vers la fin du 1er trimestre 2012», déclare Fathi Benhatira, son directeur général qui détient 34% du capital, le reste étant détenu à parts égales par les deux frères Chahad. Au 2e semestre 2013, Inadis ajoute à son activité de gros la distribution de détail en lançant la chaîne de magasins Luxalight. Aujourd’hui, elle est dotée d’un réseau de 10 magasins grâce notamment au système de franchise. La PME a choisi en effet d’ouvrir deux magasins en propre à Casablanca. Les 8 autres sont des franchises implantées à Rabat, Kénitra, Fès, Tétouan, Oujda, Agadir, Marrakech et El Jadida. Avec comme partenaire la marque allemande Brilliant, Inara distribution fournit son réseau de magasins Luxalight, celui de Bricoma constitué de 13 magasins à travers le Maroc et quelques distributeurs traditionnels. Côté chiffre d’affaires, l’entreprise croît très vite. Après 4 ans d’activité, les ventes sont estimées à 68 millions de dirhams (en 2015). La clé du succès réside dans le positionnement de l’entreprise dans les produits LED. Un créneau porteur selon Fathi Benhatira. «Le LED représente 35% du business d’Inara Distribution. Plus économiques, dotées d’un éclairage de plus en plus performant, les ampoules de technologie LED ont accaparées en à peine 3 ans plus de 50% du marché de la distribution organisée, aidées par la combinaison de la baisse des prix et la performance. Notre partenaire allemand Brilliant est même étonné par l’ascension fulgurante des produits LED au Maroc», affirme-t-il. La tendance de développement du LED ne devrait pas décliner si vite. Et Inadis veut obtenir la place de leader des produits LED au Maroc dans les 5 ans à venir.

Synergies avec le groupe Bricoma

Mais la PME ne veut pas se limiter au marché local. Elle lorgne également l’Afrique subsaharienne. Encouragés notamment par des demandes de franchise de Bricoma en Afrique, les actionnaires veulent créer une plateforme d’export offshore à partir du Maroc vers le continent. «Le marché africain est constitué de micro-marchés gérés par des réseaux spécifiques n’ayant pas toujours la capacité de s’approvisionner directement auprès des fabricants. La distribution en Afrique est donc généralement assurée par des magasins multi-produits (luminaires, matériels électriques, sanitaires et quincailleries). En accord avec nos principaux partenaires Brilliant & Bricoma, notre objectif est de cibler certains marchés africains en leur offrant une gamme complète de luminaires, outillage et autres produits de bricolage. Et ce, en prévision du développement éventuel de Bricoma dans le continent», affirme Benhatira. Le partenaire allemand Brilliant veut également sa part du gâteau africain. Pour ce faire, il fournit son partenaire de produits spécifiques qu’il espère également mieux écouler en Algérie et en Egypte. «On développe avec Brilliant des gammes adaptées aux besoins de la clientèle locale qui s’exportent déjà très bien en Tunisie, en Algérie, en Egypte et qu’on veut aussi expédier dans d’autres pays africains à travers une plateforme marocaine», dévoile-t-il.