Départ volontaire : près de 1 100 personnes ont quitté la CNSS en quatre ans

216 personnes ont quitté la caisse lors du plan lancé en 2009 alors que l’on tablait sur 300 au moins.
536 MDH ont été dépensés depuis 2006 pour dégraisser la CNSS qui employait 4 500 personnes à  l’époque.

La Caisse nationale de sécurité sociale vient de boucler, il y a quelques semaines, le bilan de son troisième plan de départ volontaire lancé en 2009, sachant que les deux premiers plans avaient été effectués en 2006 et 2007. Pour les responsables de la caisse, l’objectif était de faire partir entre 300 et 450 employés statutaires sur un effectif global de 4 500 personnes qui relèvent aussi bien du régime général que ceux des polycliniques. Finalement, ce sont seulement 216 employés qui ont préféré quitter et leur départ a nécessité un montant d’indemnités brut s’élevant à 114 millions de dirhams.
Les conditions d’indemnisation ont été fixées en fonction de l’âge des employés qui ont été classés en deux groupes : les moins de 55 ans et les plus âgés. Pour le premier groupe, l’indemnité prévue équivaut à 2 mois de salaire brut par année travaillée et ceci dans la limite de 50% du salaire brut restant à servir jusqu’au départ à la retraite. De plus, ils bénéficieront d’une indemnité forfaitaire incitative variant de 130 000 à 160 000 DH en fonction de la catégorie.

Les trois plans ont nécessité une enveloppe globale de 536 MDH

En ce qui concerne les employés âgés de plus de 55 ans, l’indemnité équivaut à 40% du salaire brut restant à servir jusqu’à 60 ans. La pension leur sera versée immédiatement après le départ sans compter qu’ils continueront à bénéficier des services de la mutuelle de l’action sociale. 
Rappelons que le premier plan de départs volontaires, engagé en 2006 par la caisse qui disposait d’un effectif de 5 400 personnes, avait permis le départ de 615 personnes. Cette opération avait nécessité un budget de l’ordre de 288 millions de dirhams. Une année plus tard, la Caisse nationale de sécurité sociale entamait un deuxième plan de départ volontaire. Elle s’est séparée cette fois-ci de 252 personnes et a déboursé des indemnités de l’ordre de 134 millions de dirhams.
Ces départs volontaires ont permis globalement le départ de 1083 employés du régime général et des polycliniques. Ils s’inscrivent dans le cadre de la restructuration globale de la caisse et en particulier dans le cadre de la mise à niveau des polycliniques à la veille de la gestion déléguée de ces structures sanitaires. On notera que, parallèlement, la Cnss a procédé durant les quatre dernières années au recrutement de profils pointus afin de lancer de nouveaux métiers, notamment la dématérialisation des remboursements ou encore la gestion de l’assurance maladie obligatoire. Ces recrutements devraient aussi permettre de répondre aux nouveaux besoins de l’extension de son réseau.