Chasse : 40,7 MDH encaissés durant la saison 2015-2016

Le nombre d’oiseaux lâchés et celui de chasseurs sont en hausse. Le démarrage de la saison 2016-2017 est prévu le 2 octobre. La tourterelle ne pourra être chassée qu’à partir du 8 juillet 2017.

Le Conseil supérieur de la chasse a tenu, mardi 26 juillet, sa session ordinaire sous la présidence de Abdeladim Lhafi, Haut commissaire aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD). A l’ordre du jour : présentation des mesures d’ordre réglementaire pour la saison de chasse 2016/2017, fixation des dates d’ouverture et de fermeture des périodes de chasse concernant les différents types d’espèces de gibier ainsi que le nombre de pièces autorisées par chasseur et par journée de chasse. Le conseil a également donné son avis sur les moyens nécessaires à la préservation de la faune et au développement du patrimoine cynégétique, dans le but d’améliorer les conditions d’exercice de la chasse. Ainsi, la saison 2016/2017 commencera le 2octobre 2016 pour les principales espèces de gibiers, à l’exception de la tourterelle dont la chasse sera ouverte le 8 juillet 2017.

Il faut compter 150 DH pour une licence de chasse de gibier sédentaire, de gibiers d’eau et migrateurs terrestres. Pour la chasse touristique, les étrangers non résidents devront verser la somme de 800 DH pour obtenir une licence. Au niveau des battues, les frais sont de 100 DH par chasseur inscrit sur la demande de battue pour les nationaux et étrangers résidents et 500 DH par chasseur pour les étrangers non résidents.

6 700 sangliers abattus au cours de la saison 2015-2016

Les recettes encaissées durant le saison de chasse 2015-2016 s’élèvent à 40,7 MDH. Laquelle saison s’est caractérisée par des prélèvements en gibier satisfaisants, notamment en perdreau, espèce emblématique du gibier marocain. Le conseil s’est félicité de la conservation et du développement du gibier et de la faune à travers les actions de repeuplement qui ont été organisées par diverses associations et entreprises. Selon les statistiques du HCEFLCD, plus de 164 891 oiseaux, dont 144 823 perdreaux issus d’élevage, ont été lâchés dans les lots amodiés et les réserves de chasse, en augmentation de 18% par rapport à la saison précédente. Par ailleurs, au cours de cette saison, 72771 chasseurs ont pratiqué ce sport contre 72 226 la saison antérieure, soit une hausse de 0,2% par rapport à 2014-2015.

Le rapport présenté au Conseil supérieur de la chasse laisse apparaître que la chasse a été exercée dans les zones ouvertes dites libres et dans les territoires de chasse amodiée aux associations et aux organisateurs de chasse touristique. Ce qui représente une superficie de plus de 2,5 millions d’hectares, répartie sur 879 lots dont 81 lots réservés à la chasse touristique et 729 lots de chasse associative.

La saison a aussi été caractérisée par la mise en œuvre, pour la quatrième année consécutive, de la stratégie nationale cadrant la maîtrise des populations de sanglier dans les différentes régions du Royaume. En effet, jusqu’au 15 juin 2016, 900 battues ont été organisées au niveau de 317 points noirs, enregistrant un taux de 97% des battues programmées, au cours desquelles 6 700 sangliers ont été abattus, soit une moyenne de 7sangliers par battue.