Casablanca : les détails de la trémie du Bd. Almohades

Casa Aménagement lancera l’appel d’offres pour la construction début février. Le schéma arrêté prévoit une trémie sur 1 900 mètres qui s’étendra jusqu’à la place Zellaqa.

C’est l’un des chantiers d’infrastructures les plus importants de Casablanca en 2016. Casa Aménagement vient de finaliser les études techniques relatives au projet de construction d’une trémie sur le boulevard Almohades. «L’appel d’offres pour la construction sera lancé au début du mois de février», annonce Driss Moulay Rchid, DG de la société de développement local. Les équipes travaillent sur le dossier de consultation, dernière étape avant l’appel d’offres. En principe, les travaux devraient donc commencer avant l’été prochain.

En attendant, Casa Aménagement a déjà anticipé en lançant une consultation relative aux contrôles techniques des travaux. L’ouverture des plis est programmée pour le 20 janvier courant. Les documents y afférents donnent un premier aperçu sur le schéma définitif arrêté pour ce projet. L’idée de prolonger la trémie jusqu’au rond point Zellaqa (à proximité de l’hôtel Golden Tulip) a finalement été retenue. Ainsi, cet ouvrage, qui partira de la trémie existante au niveau de la mosquée Hassan II, sera long de 1 900 mètres. Deux rampes d’accès de 180 mètres chacune sont prévues. Ceci implique donc d’importants travaux en surface sur les boulevards Almohades, Sidi Mohamed Ben Abdellah et Zayd Ou Hmad, mais aussi la place Zellaqa elle-même. D’ailleurs, à ce niveau, Casa Aménagement et le prestataire qui s’occupera des travaux devront tenir compte du projet d’extension du réseau de transport en site propre (tramway ou bus à haut niveau de service) dont la cinquième ligne traverse ce site. Le carrefour d’accès à la Médina et celui de la Marina de Casablanca devront également subir un relifting total.

L’investissement devrait avoisiner 600 MDH

Il y a lieu de noter que le schéma retenu pour le projet prévoit un important élargissement du linéaire où sera construite la trémie. Les voies en surface seront en effet aménagées en 2×3 voies, tandis que la trémie sera construite en 2×2 voies. Le but est d’absorber l’important flux de véhicules prévus dans les années à venir, au fur et à mesure que la Marina de Casablanca se remplira et que le projet de Wessal Casa-Port prendra forme. C’est d’ailleurs en prenant conscience de ce besoin que les autorités de la ville avaient décidé de construire cette trémie. Le coût global du projet devrait avoisiner 600 MDH. Le financement sera assuré à la fois par Wessal Casa-Port (250 MDH), Al Manar développement Company, filiale de la CDG en charge de l’aménagement et de la valorisation du projet Casablanca Marina (240 MDH), la Commune urbaine (60 MDH) et la Direction des collectivités locales relevant du ministère de l’intérieur (50 MDH). La trémie devrait entrer en service en août 2018.