Banques : environ 1,5 million de comptes ouverts en 2018 ; et après ?

Retrouvez EN KIOSQUE, le numéro 4 980 du journal La Vie éco du 15 Février 2019.

L’effort d’enrichissement du fonds de commerce n’a pas été vain pour les banques en 2018. D’après les estimations des banquiers recoupées avec celles de sources internes à Bank Al Maghrib, les ouvertures de comptes ont poursuivi leur tendance haussière chez la majorité des établissements de la place. Le rythme des ouvertures de comptes ne devrait pas trop s’écarter de celui des trois dernières années, 5,5% à 6% en moyenne. Sur la foi de ces estimations, le nombre total de comptes devrait donc avoisiner 27,5 millions à la fin de 2018, en plus des 52 000 des banques participatives enregistrés à fin octobre de l’année dernière. Les trois premiers groupes bancaires, en l’occurrence Attijariwafa bank, BMCE Bank Of Africa (BBOA) et la Banque populaire, en plus de Al Barid Bank, concentrent plus de 80% de la nouvelle clientèle. En définitive, c’est un pas important vers l’inclusion financière d’une plus grande partie de la population. Mais il n’y a pas que cela. Les missions de conseil, l’accompagnement et le mentoring pour expliquer les produits financiers adaptés et qui peuvent servir durablement les clients dans leurs projets de vie font encore défaut chez la plupart des réseaux bancaires de la place. Un effort doit aussi être consenti à ce niveau.

Pour plus de détails consulter les pages 14-15-16-17 du journal La Vie éco du 15 Février 2019, dans sa version papier, disponible EN KIOSQUE.

Voici la UNE de votre journal de cette semaine :

La UNE de La Vie éco du 15 février 2019