Automobile : les modèles qui se vendent le mieux

Nouvelle Fiesta, Focus III, Clio 4, grand i10, Punto MY et Fiat 500 sont les citadines les plus demandées. Lodgy, Nouveau Kangoo, Bipper Tepee et New Doblo restent prisés dans le ludospace.

l’issue du mois de septembre, le marché automobile a pu réaliser en tout et pour tout une légère hausse de 1,5%. Mais si certaines marques battent de l’aile, d’autres, par contre, voient leurs affaires prospérer. Il en est de même pour les modèles. Sur les neufs premiers mois de 2015, les modèles phares de la marque économique Dacia restent les plus prisés. Logan III, la nouvelle Sandero et le Duster ont ainsi fait augmenter les ventes de la marque économique de plus de 24%. Les prix très accessibles (à partir de 94 000 DH) et les niveaux de finition moins austères et plus généreux expliquent l’attrait de ces modèles. Le Dokker, situé sur un autre segment (le ludospace) mais appartenant à la même marque, attire aussi la faveur des acheteurs. Mais il n’est pas le seul à réaliser de belles prouesses dans sa catégorie. Le Lodgy (de Dacia toujours), le Nouveau Kangoo de Renault, le Bipper Tepee de Peugeot et le New Doblo de Fiat percent aussi dans les classements.

Les compacts perdent du terrain sur les autres segments

De l’avis des concessionnaires, ces modèles sont demandés en raison de leur ubiquité fonctionnelle entre famille et travail. Leur prix abordable, leur volume de chargement et leur résistance aux contraintes techniques de la route finissent par convaincre les indécis. D’ailleurs, ce segment a gagné plusieurs points en parts de marché sur les dernières années. A fin septembre, le monospace représente 21% des ventes du marché avec plus de 17 700 unités.  

Icônes de leurs marques, les citadines Nouvelle Fiesta et Focus III de Ford, ainsi que la Clio 4 de Renault continuent leur saga. Juste derrière, la Punto My et la Fiat 500 sont très demandées sur le marché. Ce qui vaut à Fiat Chrysler automobile quelque 5500 unités vendues sur l’année 2015. Dans une moindre mesure, la 301 réussit également une bonne prestation sur le segment des citadines Sedan. Mais en dehors de ces modèles classiques qui s’imposent, d’autres ont bien trouvé des adeptes. C’est le cas du New Qashqaï (à partir de 234 900 DH) qui a permis à Nissan de voir ses ventes croître de plus de 90% avec quelque 1 500 unités commercialisées depuis le début de l’année. Ce véhicule est talonné par l’autre icône de la marque, la Juke (à partir de 195 000 DH). Dans le même segment, le ix35 est de plus en plus visible sur les routes. Les ventes de ce modèle, confortées par celles du i10 et de l’Accent, ont permis en grande partie à Hyundai d’afficher 6 270 ventes sur les neuf premiers mois de l’année. 

Le New Qashqaï et le ix35 sont avantagés en grande partie par le rapport prix-équipement offert à une clientèle qui cherche, en plus, une image sociale à travers l’acquisition d’un 4×4. A fin septembre, plus de 17 000 unités (19% du marché) ont été écoulées sur ce segment. Cette percée du 4×4 se fait au détriment des modèles compacts dont les ventes régressent depuis deux ans, à l’instar de la tendance mondiale sur ce registre.