Atlas Hospitality va développer la première marque de clubs all inclusive au Maroc

Le groupe s’est associé au TO européen FTI pour construire et gérer un parc de 7 unités à Marrakech, Agadir et Chbika. Un investissement vertical allant de la commercialisation à l’animation en passant par l’aérien pour garantir la réussite du projet.

Voilà un investissement qui, dans l’actuel contexte mondial et régional marqué par une grande instabilité, renseigne sur le niveau de confiance des grands opérateurs mondiaux dans le tourisme marocain. Le groupe Atlas Hospitality et le géant européen du tour operating FTI Group (4e plus grand voyagiste dans le monde avec 6 millions de voyageurs annuels) viennent d’annoncer officiellement la création d’une joint venture dénommée «Meeting Point Hotels Morocco». Objectif: créer la première marque de family clubs all inclusive au Maroc sous la marque Labranda.

Cette structure, détenue à 50/50 par les deux entités, est née il y a quelques mois. Le portefeuille cible compte aujourd’hui trois clubs à Marrakech et Agadir (986 chambres au total) apportés par Atlas Hospitality. Le groupe FTI assure la commercialisation grâce à son large réseau d’agences de voyages à travers l’Europe et une flotte d’avions charter desservant le Maroc. Le management des deux opérateurs n’a pas souhaité donner trop de détails sur le montant de l’investissement, mais parle d’un premier pallier de 650 MDH. Un premier pallier, car l’investissement va s’accélérer au cours des prochaines années pour atteindre plus de 2 milliards de DH d’ici 2020, avec notamment la construction de trois unités dans la future station balnéaire Chbika (deux 5* et un 4*) d’une capacité totale de 927 chambres. Pour compléter le portefeuille, une septième unité sera acquise ou construite.

Un million de nuitées par an à terme

Bien entendu, l’investissement n’est pas qu’hôtelier (il est vertical, selon le management). Toute la force de vente, de marketing, de transport et d’assistance du groupe FTI suivront la montée en puissance du parc.

Compte tenu des pays d’implantation du groupe FTI, plusieurs marchés émetteurs européens sont ciblés (Allemagne, Autriche, Suisse, France, Royaume Uni…). Mais le marché allemand demeure prioritaire en raison de ses fondamentaux solides (20% de croissance entre 2010 et 2015), des origines du TO et de la réputation historique dont jouit le Sud du Maroc (Agadir en particulier) sur ce marché. Plus de 150 000 clients et plus d’un million de nuitées par an sont visés. Des objectifs réalisables au vu des taux d’occupation prévus (proches des 90%) grâce à la complémentarité des activités des deux partenaires.

Cette alliance entre le groupe Atlas Hospitality et FTI est appuyée par l’ONMT dont les bureaux au Maroc et en Allemagne œuvrent depuis plus d’un an pour susciter des cadres de partenariat solides et durables pour la destination Maroc.