Alimentation de bébé : Le Halal bouscule le conventionnel

Depuis 2009/2010, Agro-food industrie, spécialiste de l’alimentation Halal pour bébé implanté à Marrakech sous la marque Vitameal, exporte ses produits à travers le monde. «Nous avons obtenu à l’époque l’attestation du ministère des habous et des affaires islamiques, le label Halal n’existait pas encore. Nous exportions 80% de notre production à l’étranger. Aujourd’hui, cette proportion est de 30% car nous avons fortement développé notre présence sur le marché local et communiqué sur le label Halal. Trois ans après notre arrivée dans les rayons des supermarchés, la marque Blédina du groupe Danone a disparu des rayons», s’enorgueillit Philippe Karim Charot, gérant et fondateur d’Agro-Food Industrie. Ce recentrage sur le marché local permet à l’industriel de diminuer sa dépendance aux marchés étrangers dont les aléas sont imprévisibles. «Nous avions un important client russe qui du jour au lendemain a cessé ses commandes. Le rouble (monnaie locale) s’est tellement effondré que nos pots devenaient 50% plus chers sur les rayons de supermarchés russes», remarque M. Charot. Malgré tout, l’industriel marrakchi continue à exporter vers des pays insoupçonnés. Il y a deux semaines, deux conteneurs de pots de bébé Vitameal ont été envoyés en Afghanistan.

Agro-Food Industrie a aussi exporté vers le Soudan et la République de Macédoine. «Aujourd’hui, nous développons notre présence en Afrique de l’ouest et de l’est. Nous avons ouvert une agence à Dakar que nous approvisionnons régulièrement. Récemment, Agro-Food Industrie a décroché l’autorisation d’exporter au Nigéria délivrée par l’agence NAFDAC. Une procédure qui a duré un an et demi», se félicite le DG d’Agro-Food industrie. La marque pourrait aussi exporter ses produits carnés (comportant de la viande) en Europe. Le Maroc aurait obtenu l’autorisation de l’UE dont les inspecteurs ont effectué plusieurs audits des opérateurs des filières animales en attendant celle relative à la volaille, en cours de procédure.