Alcatel propose l’internet avec un débit de 20 Mo/s

L’équipementier a annoncé le lancement d’une nouvelle plate-forme basée sur la technologie IP.

Dans le marché de la bande large, qui a crû en moyenne de 50% depuis 2001, le groupe Alcatel, fort de ses 50 millions de lignes haut débit installées dans le monde ( 41% de parts de marché), dont 50 000 au Maroc, vient de frapper un grand coup en annonçant le lancement d’une plate-forme permettant l’usage à la fois de la vidéo, de la voix et des données. Une prouesse technologique qui donne tout son sens à la convergence entre téléphonie et internet, mais pas seulement cela. Imaginez que votre cellulaire, votre télévision et votre ordinateur puissent véhiculer tout cela à la fois et communiquer entre eux indépendamment de leur marque, le tout servi par un accès permettant un débit de 20 Mo/s.
La clé de ce bond en avant ? l’utilisation de la technologie IP (Internet protocol) qui permet d’avoir une base commune de communication entre les différends standards. A noter aussi que, contrairement à l’internet haut débit (ADSL : Asymetric digital subscriber line), que le consommateur marocain connaît, celui proposé par Alcatel est basé sur un flux entrant et sortant de même capacité, ce qui accroît l’interactivité. Autre avantage de taille, assure-t-on auprès d’Alcatel, la plate-forme permet de fournir simultanément les services de voix, vidéo et données au même débit, quand bien même les abonnés utilisateurs seraient connectés au même moment.
Lancée officiellement lors du Salon mondial des télécoms qui s’est tenu à Venise (Italie) du 20 au 23 septembre, la plate-forme répondant au nom barbare de 7302 ISAM fait actuellement l’objet de tests de la part de plusieurs opérateurs, mais a déjà trouvé un client : China Telecom. D’ici à la fin de l’année, il est même prévu que les providers chinois offrent à leurs clients un service de télévision par internet. La même tendance est observée en Amérique du Nord, tandis qu’en Europe, notamment en France, l’opérateur historique commercialise depuis quelques semaines la télé à la carte à partir d’un simple abonnement téléphonique fixe.
Et au Maroc ? L’engouement pour l’internet à haut débit est réel avec une prévision de 80 000 abonnés d’ici à la fin de l’année, mais le potentiel existe-t-il pour des services de ce type ? Abdelhamid Belahcen, PDG de la filiale marocaine du groupe, en est convaincu. Pour lui, «il est fort probable que Maroc Telecom propose des prestations similaires au cours de l’année 2005». Croisons les doigts.

Imaginez que votre cellulaire, votre télévision et votre ordinateur puissent véhiculer à la fois voix, vidéo et données et communiquer entre eux indépendamment de leur marque, le tout servi par un accès permettant d’atteindre un débit de 20 Mo/s.