Une campagne agricole prometteuse à Essaouira

La campagne agricole au titre de l’année 2018-2019 au niveau de la province d’Essaouira, se déroule dans de bonnes conditions et une panoplie de mesures ont été adoptée dans ce sens, a souligné Ahmed Najid, directeur provincial de l’Agriculture (DPA).

Ces mesures portent essentiellement sur l’approvisionnement des agriculteurs en intrants et autres facteurs de production et leur sensibilisation directe pour l’utilisation des facteurs de production et le semis précoce, tout en profitant des importantes chutes de pluies encourageantes pour les travaux des sols. Un effort important est déployé concernant la lutte contre la cochenille de cactus, a t-il ajouté.

Concernant les précipitations enregistrées au niveau de la province, il est à signaler que le lancement de la campagne agricole 2018-2019 a été caractérisé par les premières chutes de pluie en fin du mois de septembre dernier, soit 3.83 mm. Les pluies ne se sont donc succédé qu’après la moitié du mois d’octobre dernier où des précipitations importantes ont été enregistrées, soit 51.03 mm.

Quant au mois de novembre dernier, il a connu également des précipitations importantes de l’ordre de 68.33 mm, pour atteindre un volume pluviométrique de 119.37mm.

En ce qui concerne l’approvisionnement en intrants, cette opération s’est effectuée dans de bonnes conditions au niveau des différents points de vente relevant de la zone d’action de la DPA, a noté  Ahmed Najid.

S’agissant des semences et des facteurs de production, et en vue d’un meilleur rapprochement des agriculteurs, six points de vente ont été mis à leur disposition au niveau de la province, afin de s’approvisionner en facteurs de production (semences sélectionnées et engrais), a-t-il ajouté, relevant que l’ensemble des points de ventes sont alimentés de manière continue pour éviter toute pénurie dans le stock.

Ainsi, la superficie programmée pour les cultures d’automne/céréaliculture dans la province est de 190.000 ha, dont 60% réalisés, et les campagnes de sensibilisation menées par les différentes structures du ministère de l’agriculture dans la Province (DPA et l’Office National du Conseil Agricole-ONCA) se poursuivent pour atteindre l’objectif programmé, a indiqué le responsable.

Pour ce qui est des légumineuses, la superficie totale programmée est de l’ordre de 2.500 ha, a-t-il rappelé.

Evoquant la filière animale, le Directeur provincial de l’agriculture a fait savoir que les niveaux des prix des transactions du Cheptel (ovin, bovin, et caprin) ont connu de légères augmentations au niveau des souks hebdomadaires de la province et ce, en raison des dernières précipitations.

Sur un autre registre, les dernières précipitations enregistrées au niveau de la province ont eu pour effet d’engendrer une légère baisse des prix des aliments de bétail au niveau des souks hebdomadaires de la province, principalement en ce qui concerne l’orge local et la paille.

Concernant les activités transversales menées par la DPA, l’ONCA et l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) au titre de l’actuelle campagne agricole, elles ont porté sur la lutte contre la cochenille de cactus au niveau de près de 1.577.357 mètres linéaires.

Les produits de traitement ont été distribués au profit de 2.360 agriculteurs membres des associations, a ajouté directeur provincial de l’Agriculture.

L’opération de l’arrachage et de l’enfouissement du cactus infesté par la cochenille au niveau provincial, a concerné quelque 20.000 mètres linéaires et ce, au profit de 290 bénéficiaires, a t-il précisé.

(Avec MAP)