Financement de l’agriculture : Une offre intégrée pour accompagner l’agriculture et l’agro-industrie

Le Groupe a restructuré son offre pour l’industrie agroalimentaire à l’occasion de la signature du contrat programme du secteur. En parallèle, il dispose de solutions de financement adaptées à toutes les filières et à tous les besoins agricoles.

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc est fortement engagé dans le financement de l’agriculture, à travers le Plan Maroc Vert lancé en 2008, mais aussi dans le financement de l’agro-industrie, surtout après la signature du contrat programme en avril 2017 entre le ministère de l’Agriculture, celui de l’Industrie et les professionnels des différentes filières. C’est à cet effet que le groupe s’est mobilisé pour développer des produits adaptés à l’ensemble des activités qui interviennent dans le processus d’industrialisation des produits agricoles. Et à chaque filière agro-industrielle, une offre globale a été dédiée, qui englobe le financement de toute la chaîne de valeur avec des conditions spécifiques et préférentielles. Elaborée sous forme de packs, l’offre couvre les crédits de fonctionnement et d’investissement, les préfinancements et avances sur subventions accordées par l’Etat, en plus d’une avance pour la sécurisation de l’approvisionnement. En ce sens, des facilités sont accordées aux entreprises agro-industrielles pour qu’elles puissent payer des avances aux agriculteurs et ce, avant même la récolte.

Dans le détail, ces packs comprennent aussi bien le financement des intrants, la production, la valorisation, la normalisation, la commercialisation, l’export ainsi que les nouvelles technologies. L’offre concerne la filière agrumicole avec «Agrum’pack», l’industrie de valorisation des fruits frais et transformés avec «Pack fruits», l’industrie de valorisation des légumes frais et transformés avec «Pack légumes», l’industrie de l’huile d’olive avec «Olea Pack», l’industrie laitière avec le «Pack produlait», l’industrie des viandes avec le «Pack viandes», l’industrie de la Biscuiterie-Chocolaterie-Confiserie avec le «Pack biscuiterie-chocolaterie-confiserie» et l’industrie des pâtes et couscous avec le «Pack pâtes et couscous». Pour finir, le «Pack développement Durable» est proposé en vue d’accompagner tout opérateur désireux d’adopter des techniques respectueuses de l’environnement. Il est composé de 6 produits : biofilaha, Ecotaqa Agriculture, Ecotaqa Solaire, Ecotaqa Agro-industrie, Saquii Optimisé et le traitement et valorisation des déchets.

Ce nouveau dispositif de financement vient s’ajouter à une offre complète que propose le groupe aux intervenants du secteur agricole. Elle est déclinée par filière, en tenant compte de la chaine de valeurs des productions agricoles. Ainsi, l’offre destinée aux filières de production comprennent le produit «Achamil» qui est un crédit global regroupant tous les crédits de campagne, le produit «Crédit Court Terme Classique à l’agriculture», le produit «Crédit Moyen et Long Terme Classique à l’Agriculture», les produits «Zariaa» et «Iktar» spécifiquement dédiés aux céréales, «Intaj Toumour» et «Tatmine Toumour» pour les dattes et «Biofilaha» et «Ecotaqa» pour le financement durable. A côté, le CAM a lancé une offre de financement destinée aux activités complémentaires à l’agriculture à l’instar des crédits mécanisation, Saquii, melkisation des terres, reconversion, immatriculation foncière. De plus, le crédit «Bidaya» a été lancé en vue de financer les projets d’investissement dans les secteurs de l’agriculture, de l’agro-industrie et de la foresterie portés par les jeunes lauréats de l’enseignement agricole.
En parallèle, le groupe a élaboré des produits de financement réservés notamment aux besoins spécifiques des agriculteurs. En effet, 4 types de produits sont disponibles, dont le produit «Filaha rabiiya» qui est un crédit réservé au financement des frais de campagne des cultures printannières telles que les légumineuses, les maraichères, les oléagineuses… Le produit «Lakssiba», lui, est un crédit destiné au financement de l’élevage d’embouche et de l’élevage laitier. Est proposé en outre, le produit «El Ghars». Il s’agit d’un crédit destiné au financement de l’entretien des plantations. Il faut savoir que ce financement peut être octroyé en complément des crédits d’entretien déjà accordés. Par ailleurs, une approche de financement spécifique a été mise en place et concerne les zones oasiennes, les zones montagneuses et les provinces du Sud.

Avec la mise en place de ces produits de financements adaptés, tous les segments du secteur agricole et agro-industriel y trouvent leur compte, que ce soit des entreprises Agri/Agro toutes tailles confondues (TPE, PME et GE), des petits agriculteurs, des coopératives, des associations, des GIE ou autres.