Les nouveautés de l’aéroport Mohamed V

Lors d’une visite guidée au terminal 1 de l’aéroport Mohammed V , le directeur de l’Office national des aéroports a annoncé un projet de terminal 3, qui va porter la capacité d’accueil de l’infrastructure à plus de 20 millions de passagers, à l’horizon 2025.

Après avoir été inauguré par le Souverain le 22 janvier, le terminal 1 de l’aéroport Mohamed V de Casablanca a ouvert ses portes aux journalistes, lors d’une visite guidée conduite par le directeur général de l’ONDA, Zouhair Mohammed El Aoufir, ce mercredi 30 janvier 2019.

Ce terminal 1, conçu par l’architecte Azzedine baddou, a, au bout de 10 ans de travaux, finalement vu le jour. Dédié à la RAM et ses partenaires, ce terminal a connu des travaux de rénovation et d’extension. Il va désormais permettre à l’infrastructure aéroportuaire de porter sa capacité d’accueil à 14 millions contre 7 seulement, et ce pour un investissement d’un milliard et de demi de DH.

Comportant des équipements modernes et constitué de trois niveaux ainsi qu’un autre dédié au service technique, le T1 est d’une superficie de 72.000 mètres carrés.

Visite des zones 

La visite a commencé par la zone du dispatching vers les différents endroits de l’infrastructure aéroportuaire : enregistrement, embarquement, etc. “Au niveau de cette zone, il y a tout ce qu’il faut pour le public ainsi qu’une agence de la RAM pour la vente de billets et les autres services”, a exposé le directeur de l’ONDA.

Non loin de la première zone se situant à l’entrée de l’aéroport, se trouve une autre zone où les informations sur les vols sont affichées ainsi que les comptoirs automatiques pour permettre aux passagers d’effectuer les enregistrements.

« La nouveauté de ce terminal est que nous avons installé des bornes permettant aux passagers d’effectuer l’ensemble du circuit d’enregistrement de manière autonome, en si peu de temps”, a ajouté le directeur. Et de poursuivre : “Nous avons également installé des drops de bagages automatiques où les passagers peuvent enregistrer leurs bagages. Ces derniers sont par la suite destinés vers une zone réservée au traitement automatique de sécurité, qui est également une nouveauté dans l’aéroport de Casablanca, avec une capacité de 5000 bagages par heure”.

Comportant 33 comptoirs de police, les passagers, après avoir effectué les formalités d’enregistrement, arrivent à  la phase de contrôle physique, la dernière. Ensuite, les passagers arrivent à la zone « Duty Free » où des concessionnaires connus à l’échelle international sont installés.

Des annonces de projets 

Le directeur de l’ONDA a tenu en outre à exposer les bornes permettant aux passagers de s’exprimer sur les services offerts par l’infrastructure aéroportuaire. « Ces bornes ont pour objet de permettre aux usagers de s’exprimer sur le niveau de satisfaction, afin de réagir en temps réel » , a précisé le responsable.

Cette visite guidée a été également une occasion pour annoncer les projets futurs de l’ONDA, au niveau de l’aéroport Mohamed V. « Nous allons commencer, dans quelques jours, la construction d’une zone centrale, qui assurera le dispatching, sur l’ensemble de l’aéroport, pour un investissement de 280 millions de DH.

Il est également question de la construction d’un T3. Ce dernier va permettre de « porter la capacité d’accueil de l’aéroport Mohamed V à plus de 20 millions passagers, et ce pour un investissement de 6 milliards de DH, à l’horizon 2025 » a annoncé le directeur de l’ONDA.