Jamais sans mon smartphone

C’est une génération très portée sur les technologies de l’information. Preuve en est son niveau d’équipement en mobile avec une préférence pour Samsung et IPhone.

Qui dit millennials, dit technologies de l’information et de la communication (TIC). La quasi-totalité des personnes sondées, hommes et femmes, disposent d’un téléphone mobile actif. Sur tout l’échantillon, il n’y a que 5, soit 1%, toutes des femmes, qui n’en ont pas, dont une seule de la CSP A et B. Toutes sont de la classe d’âge des 22-25 ans.

Les quatre autres sont de la CSP D et E et résident à Tanger. Répulsion pour le téléphone, perte ou manque de moyens ? L’enquête ne dit rien sur les raisons. Mais la classe d’âge de ces « off-line » donne à croire qu’il s’agit clairement d’une question de ressources, le taux de chômage dans cette catégorie est en effet important.

Les différences de comportement sont un peu plus nettes quand on aborde la nature de l’appareil. En effet, le smartphone, un outil devenu presque banal, est possédé par 90% de l’échantillon (92,6% des hommes et 87% des femmes), contre 10% qui ne l’ont pas. Le niveau d’équipement est clairement corrélé à la CSP : 99% des A et B possèdent un smartphone contre 93,5% des C et 82% des D et E. A ce niveau, le critère des moyens apparaît clairement dans la possession ou non d’un smartphone.

Les moins équipés sont les jeunes de Marrakech (22% n’en ont pas), suivis de ceux de Fès (18%). Les Tangérois sont en revanche les mieux pourvus avec 97,5% de l’échantillon. Autre donnée significative: les plus jeunes (22-25 ans) sont les plus accros au smartphone : 95 % d’entre eux en sont propriétaires.

Samsung a la cote

En matière de mobile, les préférences sont très disparates, à l’image de l’offre. Au moins 22 marques se disputent ces férus des technologies de l’information. Samsung est la préférée de plus de la moitié de l’échantillon. Ils sont 56% à en posséder un (49% des hommes et 63,5% des femmes). Selon la tranche d’âge, les 30-35 ans sont les plus convaincus par la marque coréenne (65,5%), au lieu de 56,3% des 26-29 ans et 48,2% des 22-25 ans. Samsung est aussi plébiscitée par les CSP D et E (68,1%) et domine chez les C. Par contre, elle est moins cotée chez les A et B.
Au niveau des villes, cette marque dépasse la barre des 50% d’utilisateurs sauf à Rabat (44,7% et Marrakech (46,8%).
I phone est la deuxième marque préférée des millennials : 16% (14% des hommes et 18,5% des femmes) des sondés en possèdent un. La vache à lait d’Apple est très populaire chez les 22-25 ans (24% de cette tranche d’âge en possède) que chez les autres (19% des 26-29 ans et 4% des 30-35 ans). Compte tenu de son prix, ce sont les CSP A et B qui sont les plus portées sur cette marque (34,4%). Ils sont 16,1% des C à la détenir et seulement 7% des D et E. Par ville, Iphone se vend mieux chez les jeunes de Rabat (20,3%) et de Tanger (20%).
Les autres marques qui se détachent sont Infinix (7,4% des sondés), Huawei (7%) et Oppo (6%).

A l’heure des réseaux sociaux et eu égard à la mobilité, 92% de l’échantillon se connecte à internet à partir de leur mobile. Cet usage est moins important chez des CSP D et E (86%), budget oblige. C’est à Marrakech et Fès que l’usage de l’internet mobile est moins important avec respectivement 81% et 86%, loin derrière les autres villes qui dépassent toutes le taux de 90% d’internautes mobiles.
Communication et internet réunis, les millennials dépensent en moyenne 169,60DH/mois. Les 22-25 ans sont à un cran en-dessous de cette moyenne avec 146,60 DH/mois.

LE OU LES TÉLÉPHONES PORTABLES
QUE VOUS AVEZ, SONT-ILS OU EST-IL
DE TYPE SMARTPHONE ?

 

Top 5 Marques TEL

 

Fiche technique

 

Et si on cherchait à mieux comprendre les millennials ?