Financement : Crédit Agricole du Maroc étoffe son offre

La banque propose plusieurs produits et services adaptés aux besoins de chaque segment. De par sa mission de service public, elle cible toutes les catégories d’agriculteurs.

Crédit Agricole du Maroc, banque universelle particulièrement active dans le financement des activités agricoles et la couverture financière des besoins des agriculteurs, renforce ses dispositifs d’accompagnement du secteur primaire. Ce sont pas moins de trois produits distincts, portés par autant d’entités juridiquement indépendantes, qui forment l’essentiel de l’offre agricole de la banque, aux côtés d’autres produits de financements classiques. Tout d’abord, les filiales Holdagro, Tamwil Al Fellah et CAM Leasing, la 1ère société de leasing vert, ont été mises au point afin de financer la mécanisation de l’agriculture, et donner les moyens nécessaires aux agriculteurs pour moderniser leurs procédés, renforcer leurs équipements et booster leur productivité.

Une attention particulière pour l’agriculture solidaire

Holdagro, créée en 1991, est la banque d’affaires du groupe Crédit Agricole spécialisée dans les activités capitalistiques (l’agro-industrie principalement) du secteur. La filiale est organisée en trois pôles. Le premier est le capital investissement, qui consiste à soutenir les sociétés agricoles et agro-industrielles par des prises de participations ciblées et la préservation du pouvoir décisionnel du management. Son intervention peut être sollicitée dès la création de l’entreprise, en phase de développement ou au moment de la transmission. Le deuxième pôle est l’ingénierie financière, tandis que le troisième est la prise de participations. Les services que cette filiale propose vont de l’étude de marché aux dues diligences commerciales, en passant par la mise sur pied de stratégies de déploiement, de diagnostics financiers, de recherche de partenaires, de développement des activités au Maroc ou à l’étranger ou d’optimisation de la structure bilancielle.
Etant donné que 70% du tissu agricole est constitué de petites et moyennes exploitations, Crédit Agricole du Maroc a créé, fin 2010, Tamwil Al Fellah, une filiale assumant la mission d’accompagner les agriculteurs bénéficiaires de projets relevant du pilier II du Plan Maroc Vert (PMV), et qui n’arrivent pas à se financer. Pour eux, la banque a mis en place des produits financiers dédiés, encouragée dans sa démarche par son habilitation, en 2012, d’agir en dehors du PMV et toucher davantage d’agriculteurs. Il s’agit d’offres couvrant les projets d’agriculture solidaire situés au niveau des zones marginales et bénéficiant principalement de l’investissement de l’Etat. Dans le détail, ce sont les projets de reconversion des cultures céréalières en cultures arboricoles, les projets d’intensification ayant pour objectif d’améliorer la productivité agricole par la modernisation du système productif et la mise en place de nouvelles techniques agricoles, et les projets de diversification visant à promouvoir les produits du terroir.
Les projets cadrant avec le pilier I du PMV ne sont pas en reste, puisque Crédit Agricole du Maroc finance également les projets d’agrégation situés dans les zones à fort potentiel agricole et à forte valeur ajoutée, et bénéficiant principalement d’un investissement privé. L’objectif de la filiale est de valoriser les petites et moyennes exploitations par l’accompagnement de celles qui ne répondent pas aux normes bancaires, le financement de la contribution des petits agriculteurs dans les projets du PMV, le financement des projets PMV après la rétrocession des terrains aux bénéficiaires, la promotion de l’organisation des agriculteurs par groupements, le conseil et l’expertise financière, etc. Ainsi, sa raison d’être et l’octroi de financement aux agriculteurs qui n’arrivent pas à se financer par les voies bancaires traditionnelles. Les crédits octroyés couvrent toutes les activités agricoles, agro-industrielles et rurales, et bénéficient de conditions de financement et de procédures simplifiées.
La flexibilité de ces produits permet de faire coïncider les échéances de crédit avec la période de commercialisation des activités financées. Le dernier produit à être introduit par Crédit Agricole du Maroc est le CAM Leasing. Née de l’alliance entre la banque et la Société financière internationale (SFI) sous forme de filiale, cette dernière est la première, au Maroc, à proposer un produit leasing vert, visant à contribuer de manière significative aux objectifs de mécanisation de l’agriculture marocaine tels qu’édictés par le PMV.