Rentrée littéraire : là -haut et ici-bas, rien ne va plus

Si, sur Terre, les catastrophes climatiques, humanitaires et économiques s’enchaînent, au Ciel, les choses ne vont guère mieux. Devant l’indifférence divine, les anges s’interrogent et s’inquiètent : que va-t-il advenir d’eux, et que va-t-il advenir de la création humaine ?

En quelques mots :

Si, sur Terre, les catastrophes climatiques, humanitaires et économiques s’enchaînent, au Ciel, les choses ne vont guère mieux. Devant l’indifférence divine, les anges s’interrogent et s’inquiètent : que va-t-il advenir d’eux, et que va-t-il advenir de la création humaine ?
Parmi eux, l’archange Raphaël, ange humaniste et profondément empathique, souhaite accomplir un dernier voyage, et à travers lui, un dernier miracle. Du haut de son balcon, il se penche sur nos destinées et cherche sa prochaine (et ultime) plaidoirie. Le destin de Nora et Mathias l’émeut: elle, artiste reconnue, erre désespérément dans les bois, à la recherche de l’oubli qui lui fera mieux supporter la perte de son fils assassiné, lui, médecin humanitaire confronté à longueur de journée à la misère du monde, la poursuit et cherche en vain à la sauver de ses noires pensées.
Sorte de parcours initiatique, L’état du Ciel est un livre qui apporte la chaleur de l’espoir retrouvé et de la foi en la capacité profonde de l’Homme à se reconstruire, à retrouver sa place en ce monde, ce que l’auteur appelle «ce modeste miracle» qui consiste à se relever et affronter sereinement son destin. Dans une écriture poétique et ciselée comme de la dentelle, Pierre Péju nous réconcilie avec le genre humain.

L’auteur :

Pierre Péju est philosophe, romancier et essayiste. Il a publié de nombreux ouvrages parmi lesquels Le rire de l’ogre (2007, Folio) et La petite Chartreuse (2004, Folio), étudiés dans les collèges et les lycées.