Les splendeurs du Souss Massa Draࢠen textes et en images

Un beau-livre édité par la maison Gallimard avec la collaboration de la région de Souss-Massa-Drâa.
Les textes, écrits par un célèbre romancier et les photos, prises par un reporter, lui donnent une dimension particulière.

Ily a des livres qu’on lit d’un seul trait, puis que l’on referme pour ne plus y revenir, et il y a ceux qui stimulent la flânerie. Souss Massa Drâa, l’étoile du sud marocain(*) est de ceux-là. Tout est parti d’une envie et d’une idée conjointe. L’envie, celle de Marc Dugain, romancier français qui passe une bonne partie de son temps au Maroc. L’idée, celle de la maison Gallimard et de Aziz Akhannouch, président de la région de Souss-Massa-Drâa. Le résultat ? Un beau livre, au sens plein du terme, édité par Gallimard, en partenariat avec la région.
Tout au long des 140 pages sur lesquelles il court, il irradie la beauté, émoustille les sens et l’esprit. On peut y lire, sous la plume de Dugain: « Cette étoile du sud (…) est celle qui a la plus forte attraction sur le voyageur car elle est unique. (…) Le temps ne s’y mesure pas comme ailleurs et les souvenirs qu’on en garde ne s’étiolent jamais. La plus belle région du Maroc mérite bien un livre». Marc Dugain, qui n’a jamais participé à la confection d’un beau-livre, a cédé à la tentation. Il a trouvé une oreille attentive et une généreuse assistance : «On sent que le président veut faire beaucoup pour sa région, affirme-t-il. Il fait le maximum pour développer le tourisme vert dans le Souss Massa Draâ. C’est un passionné qui a apporté pleinement son écot, proposant une image par-ci, un mot par-là».
L’œil fasciné du photographe Thomas Goisque est également pour beaucoup dans la beauté du livre. Ce reporter a su saisir les paysages, les hommes et les objets les plus prosaïques avec une telle précision, non exempte de passion, que nous devenons irrésistiblement captifs de la région du Souss Massa Drâa et désireux d’en arpenter les coins.
Neuf chapitres composent Souss Massa Drâa. Le livre commence par situer géographiquement la région et nous en faire apprécier la diversité géologique, ensuite, il nous en reconstitue l’histoire immémoriale.Puis, c’est à un véritable voyage physique, spirituel, initiatique, égayé par des illustrations captivantes, que nous sommes conviés. Ouarzazate, Skoura, Tinerhir, Zagora, Taroudant et Agadir, ces beaux fleurons de la région, se donnent à voir dans leur intimité, sans voile ni chichi