Fès : 10MDH pour réhabiliter le mythique musée Batha

Un appel d’offres vient d’être lancé par l’Agence pour le Développement et la Réhabilitation de la ville de Fès. Le coût des travaux de réhabilitation et de restauration est estimé à 10,4MDH. Le bâtiment date du 19ème siècle.

Les travaux portent aussi bien sur l’étayage et la consolidation de la structure existante, la maçonnerie, la protection des éléments décoratifs existants en plâtre sculpté, en bois sculpté ou peint, en zellige ou marbre sur les murs et le sol, le décapage du revêtement de sol défectueux, la reprise des parties de murs vétustes, le curage général et la réfection ou remplacement des parties défectueuses du réseau d’assainissement intérieur existant…

Avant toute démolition ou consolidation, l’entrepreneur doit éviter tout risque d’effondrement et d’endommagement éventuel des éléments structuraux, tout en veillant à préserver les éléments décoratifs existants (Plâtre, bois Zellige …etc), tient à préciser le cahier de prescriptions spéciales.

L’utilisation d’engins mécaniques est interdite lors de la démolition sauf accord préalable du maître d’ouvrage.

La durée prévisionnelle des travaux est de 18 mois.

Rappelons qu’à l’origine, le Musée Al Batha est un palais d’audience et une résidence estivale, construite à la fin du 19ème siècle par le Sultan Moulay Hassan Ier. Son successeur, Moulay Abdelaziz, va compléter et embellir cet édifice, de style arabo-andalou, explique une note de la Fondation nationale des musées.

“En 1915, le palais est transformé en Musée des arts et traditions populaires, et quelques années plus tard, en 1924, il est classé comme monument du patrimoine national”, ajoute le même document.