« Bien portant avec la médecine du Prophète », hommage à la médecine arabe

JC Lattès a sorti, courant mars, le livre «Bien portant avec la médecine du prophète» des docteurs Jamil Rahmani et Michel Canesi. Plus qu’un ouvrage scientifique, le livre prône l’humanisme et rappelle un temps où l’islam était un art de vivre.

A l’heure du Healthy, de l’orthorexie et de cette dictature nouvelle du mieux-vivre, l’on se sent très vite dépassé, voire à la traîne de la course vers le bien-être. Sur la toile fleurissent des sites et des pages facebook plébiscitant des régimes, dénonçant d’autres. Des applications sport, pour sculpter le corps, rivalisent avec les chaînes youTube de maîtres yogis quasi virtuels. Et même pour les plus motivés, il y a de quoi laisser tomber, pour se rabattre sur les recettes et l’hygiène de vie de grand-mère.

Michel Canesi et Jamil Rahmani, écrivains et médecins, vous disent que c’est une excellente idée ! Dans leur dernier livre, «Bien portant avec la médecine du Prophète», paru aux éditions JC Lattès, ils rappellent tout simplement tous les bienfaits de la tempérance, de la modération et de la simplicité : valeurs fondamentales du savoir-vivre musulman, qui sont d’une criante actualité, au vu des dérapages et des excès des nouvelles modes et hygiènes de vie. Mais plus qu’un manuel de savoir-vivre, le livre est porteur de message de paix et d’universalité…

Recettes du Prophète

C’est en plongeant dans l’ouvrage «La médecine du Prophète», de Jalal ad-Dine As-Suyuti, médecin soufi du Caire au 15e siècle, qu’ils découvrent les pratiques et prescriptions du Prophète de l’islam, en matière de santé, de bien-être et de savoir-vivre. Au cœur des enseignements, la tempérance, le bon sens et l’harmonie du corps et de l’esprit s’impose comme principe fondamental, devançant la médecine moderne et la tendance healthy de «seulement» quelques siècles.

Après plus d’un an de lecture, de recherche et de documentation, Jamil Rahmani et Michel Canesi ont fait le tri dans les conseils et recettes, pris soin de les passer au crible de la science moderne et établi un nombre de recommandations qu’ils ont expliquées, corroborées et remises au goût du jour. Toute la partie relatant pratiques et recommandations peut se lire du début à la fin, où alors à la manière d’une encyclopédie, en piochant un ingrédient au hasard, afin d’en découvrir les bienfaits, l’utilité et les anecdotes de son utilisation par le prophète.

L’islam pour la paix

Jamil Rahmani et Michel Canesi sont d’éminents médecins en France. Mais ils sont surtout des romanciers. Des romantiques aussi, assurément. Il était donc improbable qu’ils s’investissent dans un ouvrage scientifique, aussi passionnant soit-il, sans laisser leur plume les conduire vers un univers de douceur et de poésie. C’est ainsi que l’on retrouve, dès l’introduction et tout au long du livre, la voix personnelle de Jamil Rahmani qui raconte l’Algérie de son enfance, les pratiques du quotidien directement tirées de la culture islamique, bien que l’ensemble de son éducation fut en français.

Michel Canesi, lui, avec son regard neuf, ne pouvait que s’étonner de l’acuité de ces recommandations et retrouver dans l’univers poétique du médecin soufi, les principes fondamentaux de la pratique médicale. Pour les deux médecins, ce livre de As-Suyuti, comme les pratiques de soin du Prophète, prouvent que la science est universelle, que la civilisation islamique n’est pas en rupture avec les autres civilisations mondiales, et qu’une religion qui prône le bien-être, ne peut appeler à la haine ce qui, à l’heure de l’islamophobie régnant en Europe, est un message de paix à rappeler et à répandre.