Assâad Bouab dans le casting de la saison 2 de la série «Dix pour cent»

Assâad Bouab a été retenu pour interpréter un rôle dans la deuxième saison de la série à succès «Dix pour cent», diffusée sur France 2. Quelques jours avant le début du tournage, l’acteur nous parle de ce projet qui lui tient particulièrement à cœur.

Vous commencez le tournage de «Dix pour cent», la série qui a eu un grand succès sur France 2 l’année dernière. Comment s’est fait le recrutement ?

Par casting, une assez longue série de castings d’ailleurs ! J’imagine que la directrice de casting a fait appel à toutes les personnes qui pouvaient correspondre à ce personnage. S’ensuivit une série d’auditions à Paris. A l’époque, je tournais la série Lghoul à Marrakech. Il a fallu donc jongler entre jours de tournage au Maroc et déplacements à Paris. Le personnage m’a tout de suite interpellé. Et vu que j’aimais beaucoup la série, je fis tout mon possible pour essayer de libérer quelques dates afin de pouvoir me déplacer à Paris et tenter ma chance. Maintenant que j’ai le rôle, je peux vous dire que je suis heureux de tous ces efforts.

Quel rôle jouez-vous et comment vous percevez le personnage ?

C’est un nouveau personnage dans la série, qui devient récurrent. Il s’appelle Hicham Janowski. C’est un jeune millionnaire qui rachète l’agence artistique ASK. Je ne peux pas en dire plus, mais je vous invite vivement à suivre cette série qui parle des stars, des agents et du milieu du cinéma. C’est un personnage que je vais avoir beaucoup de plaisir à interpréter. J’ai passé les dernières semaines à préparer le rôle et j’ai hâte de commencer le tournage en septembre !

Pensez-vous que cela puisse donner un nouvel élan à votre carrière ?

Oui. Complètement ! C’est tout d’abord une très belle partition à jouer pour un acteur. Alors quand on a la chance que cela soit dans une super série avec des acteurs géniaux, que demander de plus ? J’ai toujours fonctionné au feeling et j’ai toujours choisi des personnages qui me touchaient et m’apportaient un plus à la fois professionnellement, mais surtout humainement. Hicham Janowski est l’un d’entre eux. Ce sera un personnage récurrent dans une série qui a cartonné sur France 2 l’année dernière. J’adore le scénario, les intrigues, l’idée de rentrer dans les coulisses et l’intimité du cinéma, ainsi que du monde des agences et puis surtout, ce casting de rêve ! Côtoyer de grands acteurs ne peut que donner de l’élan à ma carrière.  Elle n’en sera que plus riche…

On vous a vu également dans la série Lghoul. Êtes-vous satisfait du retour du public ?

Oui. Je suis très touché par le retour du public et par les messages que je reçois sur ma page facebook.

Les téléspectateurs marocains ont été très chaleureux avec moi. Cela faisait longtemps que j’avais envie de participer à un projet 100% marocain. Les frères Naciri et Medi 1 TV m’ont permis de le faire. Merci !

En tant qu’acteur, vous préparez-vous différemment selon que la production soit nationale ou internationale ?

Non, pas du tout. J’ai une seule approche de mon métier et suis animé par ma passion pour le jeu à chaque fois que j’entame une nouvelle aventure. Je pense que l’approche est légèrement différente en fonction des personnages que l’on nous confie, qui, eux, sont toujours différents. Mais ce n’est pas une question de production nationale ou internationale. C’est le personnage qui est important dans mon processus, pas la production. C’est une approche artistique en fait.