Où va notre argent ?

Plus de 4,5 milliards de DH ont été récoltés au titre de la contribution au fameux Fonds de cohésion sociale depuis début 2012, date de sa mise en place, jusqu’à  fin août 2013.

Au 31 décembre, la recette dépassera certainement les 5 milliards de DH, selon les prévisions du ministre délégué chargé du Budget. Le mécanisme fonctionne donc bien, du moins du côté de la collecte des contributions. Pour ce qui est des dépenses, c’est le black-out total ! Interrogé par les députés, le ministre délégué chargé du Budget n’a fourni aucun détail sur l’affectation des ressources aux différents programmes que le fonds est censé financer (Ramed, Tayssir, opération 1 million de cartables…). Contacté par la rédaction de «La Vie éco» pour avoir ces éléments, il est resté injoignable. Bref, deux ans après l’institution de ce fonds, on en sait très peu (ou rien) sur le montant des dépenses et leur destination. Pourquoi un tel manque de transparence ? Le gouvernement utilise-t-il les ressources du fonds pour atténuer le déficit budgétaire comme les membres de l’opposition l’en accusent? Au-delà des querelles politiques entre majorité et opposition, il est du droit des citoyens et de leurs représentants de savoir où va leur argent, surtout après l’instauration en 2013 de la participation des personnes physiques à ce fonds. Déjà que cette mesure n’a pas été du goût des contribuables, le minimum serait de leur rendre des comptes!