Opinions

La perte d’un être cher est toujours vécue comme un drame tant par les siens que par sa communauté nationale. La colère est d’autant plus grande, quand cette perte résulte d’une négligence humaine ou d’événements qu’on pouvait facilement éviter, tel qu’un accident de train.

Le citoyen rural est un citoyen à part entière. Il a droit aux mêmes prestations que le citadin. Et c’est le sens même du concept de classe moyenne rurale.

Dans une note élaborée par les équipes de recherche d’une grande société de bourse de la place, les analystes ont estimé, qu’avec un niveau de dette de 64,5% du PIB, le Maroc avait encore une marge d’endettement pour réaliser, selon leurs dires, «une politique budgétaire plus expansionniste et accélératrice de la croissance».

S’il est un secteur où la gratuité est devenue un «mot refuge», comme on parle d’une monnaie refuge, c’est bien la téléphonie. Comme tout le monde veut parler à tout le monde même lorsqu’il n’a rien à dire, surtout lorsqu’il n’a rien à dire, le téléphone, et le kit oreillettes, sont devenus une partie du corps humain, une excroissance, sinon un prolongement du bras relié à l’oreille.

Que se passera-t-il quand le temps deviendra compté et contrôlé ? Qu’adviendra-t-il en cas de conflit majeur? Si une employée accuse son patron d’avoir essayé d’abuser d’elle, alors qu’ils étaient seuls à la maison, qui croire, partant du principe : parole contre parole ? Si c’est l’employeur qui accuse son personnel de vol, comment prouver que le délit a bien eu lieu ? Comment établir avec exactitude la durée du temps de travail effectué, et les tâches accomplies ?

Pack de la rentrée

Toute la difficulté du travail d’un décideur réside dans la conciliation entre le court terme et le long terme.

La dette reste sur sa trajectoire haussière, même si c’est à un rythme moins soutenu que par le passé. Or, s’il y a un chantier sur lequel l’Exécutif doit se pencher et, rapidement, c’est bien celui de la dette. Car au train où vont nos performances économiques et le niveau de vie de notre administration, la mauvaise surprise risque d’être plus proche que nous le pensons.

Certains prévenus risquent, au terme de leur procès, d’assez longues peines de prison. La tentation de fuir, pour certains, est grande, afin d’éviter ce qui leur semble inéluctable. Ils ne sont pas incarcérés, car le magistrat instructeur ne l’a pas décidé. Et donc, la possibilité de les voir prendre la poudre d’escampette avant le procès est réelle ; c’est pourquoi le magistrat décide de les placer en détention provisoire.

En faisant de la compliance une véritable priorité et en évitant ainsi les lourdes amendes et les frais d’avocats considérables engendrés par certaines actions contentieuses, une entreprise a plus de réserve disponible afin d’investir et doper sa croissance.

La nature a toujours quelque chose de plus à nous dire. Et si, souvent, nous ne l’écoutons pas, elle, en revanche, nous entend constamment. Jamais étrangère quant au sort des êtres vivants, elle a fait de l’homme ce qu’il était, ce qu’il est et ce qu’il sera…Mais c’est entre les êtres vivants qu’il existe un malentendu. L’homme s’est installé au centre, il a pris le pouvoir et décide du sort des autres espèces.

De quoi je me mêle ?

Yatim a-t-il enfreint la loi en s’affichant avec une femme qui n’est pas encore son épouse ? Peu importe, rétorquent d’aucuns, puisque son parti est porteur d’une idéologie de restrictions des libertés individuelles. Mais quand on est défenseur de ces mêmes libertés, peut-on se permettre une entorse à la règle à chaque fois que le lynché n’est pas du même bord que nous ?

La loi exige, lorsqu’il s’agit d’un local commercial, occupé par une entreprise, d’adjoindre à la demande de récupération un extrait du modèleJ. Cela permet au magistrat chargé du dossier d’avoir le maximum d’éléments en sa possession avant de rendre une décision : il s’agit, d’après les textes, de protéger les éventuels intérêts d’autrui. Et c’est là que les choses se corsent.