Politique

Le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani a eu, lundi 10 décembre 2018 à Marrakech, des entretiens avec le ministre paraguayen des Affaires étrangères, Luis Alberto Castiglioni, en marge des travaux de la Conférence intergouvernementale pour l’adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

Le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani a eu, lundi 10 décembre 2018 à Marrakech, des entretiens avec le chef de l’exécutif espagnol, Pedro Sanchez, en marge de la Conférence intergouvernementale sur les migrations, qui a vu l’adoption formelle du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un message à la Conférence intergouvernementale pour l’adoption du Pacte mondial sur des migrations sûres, ordonnées et régulières, qui a ouvert ses travaux lundi 10 décembre 2018 à Marrakech.

Le Pacte mondial sur les migrations des Nations unies a été approuvé lundi à Marrakech (Maroc), devant quelque 150 pays réunis en conférence intergouvernementale.

S.M. le Roi reçoit Ahmed Chaouki Benayoub et le nomme au poste de Délégué interministériel aux droits de l’Homme (DIDH).

En poste depuis les élections communales de 2015, Hassan Antara faisait l’objet d’une demande de démission présentée par les deux tiers des membres du conseil, soit 37 élus, dont 14 issus de son propre parti le PJD. La justice vient de prononcer aujourd’hui la révocation définitive du président du Conseil communal.

Les centrales syndicales, y compris l’UNTM, ont claqué la porte.

Il y a quelques semaines, le ministre d’Etat, Mustapha Ramid, avait boycotté plusieurs fois le conseil du gouvernement. Il avait même menacé de ne plus assister aux réunions tant que «son» Plan d’action en matière de démocratie et des droits de l’Homme n’aura pas été publié au B.O.

Une table ronde au sujet du différend régional sur le Sahara marocain a débuté, mercredi 5 décembre 2018, au Palais des Nations à Genève avec la participation d’une délégation marocaine conduite par Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Marrakech sera la destination des hauts responsables mondiaux, entre le 10 et 11 décembre, pour adopter le premier cadre de référence en matière des politiques migratoires : “le pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières”.