Politique

La Haute représentante de l’Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité Federica Mogherini entamera, ce mercredi soir, une visite de deux jours au Maroc consacrée à consolider la dynamique de relance des relations entre le Royaume et l’UE.

Le juge marocain Mustapha El Baaj a été élu, mardi 15 janvier 2019, par l’Assemblée Générale des Nations-Unies, au Mécanisme international appelé à exercer les fonctions résiduelles des Tribunaux pénaux internationaux pour le Rwanda (TPIR) et pour l’ex-Yougoslavie (TPIY).

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba, absent de son pays depuis deux mois et demi suite à un accident vasculaire cérébral (AVC), a quitté lundi Rabat où il était en convalescence pour le Gabon, en proie à des troubles politiques en son absence.

Le parti s’apprête à changer de secrétaire général pour la cinquième fois en dix ans. Les détracteurs de Benchamach reprennent le contrôle de l’organisation, en attendant le congrès prévu en octobre. Le parti profite du passage à vide politique au pays pour mieux se préparer aux échéances de 2021.

Le ministre de l’intérieur a réussi à convaincre ses interlocuteurs d’accorder un «délai de réflexion» au gouvernement.

La réunion du conseil national abordera certainement les cas de Hamieddine et Mae El Ainine.

Moulay Brahim Sedra a été nommé au poste de doyen de la faculté des sciences et techniques d’Errachidia. Arafat Atmoun et Adil Mahmoudi ont été nommés, respectivement, Secrétaire général et Directeur de formation en milieu professionnel. Sidi Mohamed Abit a été nommé au poste de directeur du Centre régional des métiers de l’éducation et de formation pour la région de Dakhla-Oued Eddahab.

Saad Eddine El Otmani annonce la suspension des mesures relatives au système informatique de facturation jusqu’à l’aboutissement des discussions entre les départements concernés et les représentants des commerçants.

Lors du conseil de gouvernement qui sera réuni le 10 janvier, plusieurs projets importants seront examinés.

Par un jeu de passe entre le gouvernement et le Parlement, le dernier vient de corriger une erreur législative du premier.