Transport routier : les ambitions d’Iveco au Maroc
29 janvier 2019
Malika Alami (67 articles)
0 Commentaire
Partager

Transport routier : les ambitions d’Iveco au Maroc

Le constructeur de véhicules industriels et de bus Iveco (Industrial Vehicles Corporation), se renforce dans le Souss. Il a aussi des visées sur le marché des bus.

A travers son distributeur exclusif Atlas véhicules Industriels, Ivevo dispose aujourd’hui d’une succursale dont l’investissement est de 20MDH permettant la création de 20 postes directs et 40 indirects.

Le choix d’Agadir n’est pas fortuit. Le fort potentiel économique de la région et son positionnement géographique est de l’avis des responsables du groupe, une raison de ce développement. ‘’Le Maroc est pour nous un marché très important car je considère que c’est à la fois la pointe sud de l’Europe et aussi la porte de l’Afrique subsaharienne. La région qui est la troisième base en terme d’activité de la marque au Maroc est donc essentielle pour nous car elle joue un rôle moteur en Afrique de l’Ouest et pour nous une terre de connexion vers d’autres pays du continent’’, souligne dans ce contexte Pierre Lahutte, président d’Iveco. Le dirigeant était présent lors de l’inauguration de la succursale gadirie. Il s’agissait aussi de fêter l’évolution des ventes au Maroc. Cela fait en effet deux ans qu’Iveco enregistre près de 1000 ventes de véhicules commerciaux par an, soit le double de ce qui était réalisé il y a trois ans.

L’intérêt de la visite au Maroc est de tenter de saisir les opportunités dans le segment des bus. Pierre Lahutte indique à ce sujet qu’il venait de se rendre à Casablanca. ‘’Nous répondons aux appels d’offres car nous souhaitons contribuer au renouvellement du parc de bus de Casablanca. la norme d’émission de véhicule Euro 6 est une des exigences de cet appel d’offres et nous sommes leader dans cette catégorie de véhicule propre’’, s’en targue le président d’Iveco. Il ajoute que cette demande en matière de bus ouvre des perspectives de production locale à travers l’investissement dans une structure de montage pour fournir le marché local mais aussi exporter à partir du Maroc.

Pour l’heure, la marque dispose d’une quinzaine d’usines de montage à travers le monde. C’est en Italie que le groupe Iveco monte les véhicules de légère et moyenne gamme vendus au Maroc. Les véhicules de la gamme lourde commercialisés au Maroc sont fabriqués en Espagne, expliquent les représentants de la marque. Sur le marché marocain, le constructeur revendique une part de marché de 8,5% et une position de quatrième rang, tous segments confondus.

Au Maroc, Atlas Véhicules Industriels (AVI), créé en 1996, est le distributeur exclusif de la marque Iveco depuis 12 ans (Daily, Eurocargo, Stralis), et c’est le groupe marocain Premium qui est le distributeur exclusif d’Iveco pour le marché de l’Afrique de l’Ouest francophone, hors Maroc, Algérie et Afrique subsaharienne.

En Afrique, le constructeur revendique la position de leader dans son secteur. ‘’Nous réalisons sur le continent 5% de notre chiffre d’Affaires mondial qui atteint un total d’une dizaine de milliards de dollars’’, précise Pierre Lahutte. Il rappelle, dans ce contexte, la présence historique de la marque dans des pays comme l’Éthiopie.

Malika Alami

Malika Alami

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article