Marché automobile : le chassé-croisé des ventes perdure

Après deux premiers mois poussifs et un résultat faste en mars, les ventes de voitures neuves ont accusé un sérieux revers en avril 2019.

Décidément, le marché automobile fait preuve en 2019 d’une versatilité difficile à décoder. Après un début d’année timide suivi d’une floraison des affaires en mars, les ventes de voitures neuves ont subi en avril dernier un fléchissement pour le moins sévère.

Selon les statistiques de l’Association des Importateurs de Véhicules au Maroc (AIVAM), seulement 12.305 véhicules neufs ont trouvé  acquéreurs en avril dernier. Le contraste est flagrant avec le mois d’avant, où 22.358 véhicules ont été écoulés. Ainsi, les ventes cumulées depuis le début de cette année s’établissent à 52.948, soit de -12,7% que les 4 premiers mois de 2018 (60.650).

De même, la baisse est de -44,96 % par rapport à avril 2018, lequel a connu des ventes de l’ordre de 21.232 unités rien qu’au volet des véhicules particuliers. Cependant, la comparaison entre ces deux mois peut difficilement être établie, étant donné que l’Auto Expo (et ses offres alléchantes) a eu lieu en avril 2018.

A quoi donc serait due cette régression spectaculaire? Certes, le mois du ramadan pousse les ménages à repenser leur priorités d’achat, mais n’impacte généralement pas les chiffres du secteur automobile avec autant de sévérité. En tout cas, les concessionnaires doivent se pencher sur les causes de ce trend baissier s’ils aspirent à réaliser un 6e record annuel des ventes de suite.

Ventes et parts de marché des voitures neuves (Avril 2018/2019)