Automobile : vers un quatrième record d’affilée !
27 décembre 2018
Naoufel Darif (869 articles)
0 Commentaire
Partager

Automobile : vers un quatrième record d’affilée !

Avec des prévisions de plus de 170 000 ventes, le marché de l’automobile se dirige vers un quatrième record consécutif. Les voitures préférées des Marocains sont les citadines économiques de constructeurs français.

A quelques jours de la fin de l’année, les commerciaux sondés rapportent que les commandes continuent sur une bonne cadence à la fois dans le segment généraliste que celui du premium. «Les visites en showrooms sont en hausse avec un ratio de concrétisation assez satisfaisant», confie un directeur commercial d’une grande concession de la place. Un autre explique que, depuis novembre, les commandes adressées à sa succursale ont triplé par rapport à la moyenne de l’année. «La dynamique est très différente des derniers mois de 2017 qui ont connu un essoufflement visible de la demande», compare le DG d’un importateur. Il faut dire que les forces de vente sont aidées dans le recrutement de la clientèle par de grands dispositifs promotionnels de fin d’année (voir Lavieeco du 7 décembre). Tout semble converger vers la réalisation d’une nouvelle prouesse encore cette année après le record de 168 593 véhicules vendus en 2017. A fin novembre déjà, le marché (véhicules particuliers -VP- et véhicules utilitaires légers -VUL-) est à 154 811 unités vendues. Dans le détail, les chiffres de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam) font ressortir des ventes en croissance de 3,41% dans le segment des VP qui ont atteint 141985 unités. Pour sa part, le segment de l’utilitaire confirme également sa sortie de crise amorcée depuis 2016. Le VUL a affiché une hausse de 5,46% à 12 826 unités à fin novembre. D’habitude, le mois de décembre concentre des ventes en hausse de 50% à 70% par rapport à la moyenne du reste des mois de l’année (environ 14 060 voitures/mois en 2018). «A ce rythme et au vu du cumul des ventes jusqu’à fin novembre, le marché n’aura aucune difficulté à franchir la barre des 170 000 nouvelles immatriculations», explique-t-on auprès de l’Aivam.

Par concessionnaire, la roumaine Dacia conserve la tête du classement avec un total de 42 687 immatriculations durant les onze premiers mois de l’année, réalisant une progression de 3,33% par rapport à 2017 et concentrant une part de 30% du marché. La marque low cost s’appuie sur trois modèles qui font les trois quarts de ses ventes pour réaliser cette performance, en l’occurrence la Logan, le Dokker et le Sandero.
L’autre filiale de l’union Renault-Nissan-Mitsubishi, Renault, est 2e avec 19 896 véhicules vendus, soit une croissance de 5,53% et une part de marché de près de 14%. Environ la moitié de ce chiffre est réalisée grâce à la Clio et un quart grâce au Kangoo. Via ses deux marques (Dacia et Renault), le Groupe français accapare, à lui seul, 44,18% de part de marché. En 3e position vient l’allemande Volkswagen (+1,34% et 10336 unités écoulées, en gros des Tiguan et des Caddy) ; suivie de Peugeot en quatrième position (+5% à 9 153 unités dont plus du tiers sont des 208 et 20% des Partner).
L’on relève au passage le succès remarquable des marques Fiat (6e), Citroën (8e) et Toyota (10e) qui ont affiché des croissances à deux chiffres à fin novembre 2018 ( respectivement +38,61%, +10,09% et +40,74% à 7557, 6 014 et 4 512 unités vendues). En revanche, les ventes de Hyundai (5e) et de Nissan (9e) ont reculé, respectivement, de 4,34% et 2,56% à 8 896 et 5 741 véhicules écoulés, alors que celles du constructeur américain Ford (7e) ont fondu de 39%.

Du côté du premium, la tendance est également en hausse. Malgré la légère baisse de Mercedes (-3,51% à 2 637 unités), elle reste toujours leader de ce compartiment de marché. La bonne orientation du premium est à mettre à l’actif de Land Rover, forte du succès de son Range Rover Evoque, et de Volvo dont les nouvelles immatriculations ont culminé à 2 215 et 850, soit des hausses respectives de 94,3% et 55,68%. Le best-seller Evoque représente environ 44% des ventes de Land Rover et le Range Rover Sport participe pour 30% dans le volume de la marque anglaise. Jeep n’est pas en reste. La marque du groupe FCA continue d’accomplir des prouesses, notamment grâce au Renegade qui pèse plus de la moitié des ventes de Jeep.

La Logan, le Dokker et la Clio 4… les marques préférées des Marocains

Par modèle, sous-segment et modèle, les voitures préférées des Marocains sont clairement des citadines économiques de constructeurs français (voir graphique des top 20 des ventes). En effet, le Groupe Renault Maroc place son trio Logan (9841 ventes), Clio (8 960 ventes) et Sandero (8666 unités vendues) en tête du segment des citadines au Maroc. A noter que la Clio 4 continue de collectionner les records, dépassant de loin ses rivales historiques, Ford Fiesta (2 387 ventes), Peugeot 208 (2581 unités) et Toyota Yaris (1930 immatriculations).

Dans le segment des compactes, la Renault Mégane se place première en enregistrant des ventes en hausse de +15,72% à 1 432 unités par rapport à fin septembre 2017. Pour sa part, la Fiat Tipo se hisse, en silence, à la 4e position ! Côté voitures familiales, la Volkswagen Passat continue d’endosser avec mérite le titre de berline familiale préférée des Marocains malgré des ventes en léger recul. Enfin, sur le segment très disputé des SUV, le Dacia Duster continue de régner en maître. Sa 2e génération, qui a clairement monté en gamme côté équipement et design, a trouvé 5 914 preneurs. La Nissan Qashqai est en deuxième position des ventes SUV au Maroc grâce à 3 298 nouvelles immatriculations, en hausse de 2% par rapport à 2017. Les SUV Hyundai (Tucson, Creta et Santa Fé) sont en recul, au profit du VW Tiguan qui monte à la troisième marche du podium (3134 unités vendues) et surtout de Peugeot 3008, désormais 6e des ventes SUV au Maroc, qui se reprend et affiche 1015 ventes contre pas plus de 342 en 2017 ( hausse de 196%).

TOP 20 des marques préférées des Marocains tous segments confondus

Naoufel Darif

Naoufel Darif

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article