Posts From Tahar Abou El Farah

Les centrales syndicales, y compris l’UNTM, ont claqué la porte.

Il y a quelques semaines, le ministre d’Etat, Mustapha Ramid, avait boycotté plusieurs fois le conseil du gouvernement. Il avait même menacé de ne plus assister aux réunions tant que «son» Plan d’action en matière de démocratie et des droits de l’Homme n’aura pas été publié au B.O.

C’est un septuagénaire qui remplace le «Zaïm», lequel a rendu son tablier après 40 ans à la tête de la CDT. Abdelkader Zaër a été élu à la majorité absolue des congressistes, transgressant un pacte conclu avec son dauphin. Celui qui a évolué de longues années dans l’ombre de Amaoui devrait désormais composer avec un conseil national majoritairement hostile à son élection.

La présidente du Conseil national adresse de vives critiques au secrétaire général.

Sauf de rares cas, seules les associations sont habilitées à faire appel à la générosité publique et distribuer des aides aux nécessiteux. Des actions culturelles, des projets écologiques et des programmes de recherches peuvent également être financés par ce moyen. Le nouveau cadre légal veut prémunir ces opérations contre l’instrumentalisation à des fins politiques et idéologiques.

Une nouvelle résolution devait être votée mercredi avec comme enjeu la durée du mandat de la Minurso. En attendant la table-ronde du 4 décembre, le Maroc devra batailler ferme à l’UA, lors du prochain sommet extraordinaire. Le Polisario perd en influence et ses alliés se désistent les uns après les autres.

Pendant ce temps, pour la première fois, les autres textes ne seront pas mis en veilleuse.

Le RNI propose des pistes pour le travail associatif rémunéré dans le cadre de sa réflexion sur le nouveau modèle de développement.

Le RNI s’engage à faire tout son possible pour que le projet de loi relatif à l’officialisation de l’amazigh soit adopté dans les brefs délais.

Les instances ont été finalement constituées.