Posts From Wiam Markhouss

Le volume des ventes a progressé de 10,8% en 2018. L’arrivée de nouvelles marques chinoises va encore tirer les prix vers le bas.

Le grand électroménager a réalisé la meilleure performance. Les ventes de petits électroménagers ont stagné. Le brun poussé par l’effet Coupe du monde.

Le projet M Avenue à Marrakech sera livré en début 2020. Des enseignes de renom ont déjà manifesté leur intérêt pour les 120 locaux commerciaux dont la vente commencera en mars. L’équipe de gestion a opté pour un plan mix merchandising et un zoning cohérent pour créer un parcours client fluide.

L’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE) a aménagé dans de nouveaux locaux à Rabat depuis le 15 janvier. L’opération de départs volontaires est toujours en cours, un nouvel organigramme a été mis en place. Une direction est dédiée à chacun des 20 secteurs phares de l’économie.

Les investissements dans le segment off line ont fondu de 12,8%. Seuls la radio et le secteur digital sont en croissance. L’augmentation des budgets de l’énergie et du transport a eu peu d’effets sur la tendance générale.

L’OFPPT, grand pourvoyeur de ressources humaines pour l’industrie hôtelière et touristique, est décrié pour la qualité de formation. Les hôteliers recourent massivement aux stagiaires non rémunérés pour limiter leurs charges. Le taux d’insertion des lauréats des établissements de tourisme est généralement faible. Banques, grandes entreprises, établissements de l’Etat ou encore hôtels étrangers sont des points de chute pour les lauréats des instituts publics.

Le Pestana CR7 est une composante du projet M Avenue porté par la société de développement immobilier Downtown Hotel Corporation. Il sera opérationnel en 2020.

Portrait. Amin Fares, nommé DG de PR Media, a pour mission de piloter le nouveau modèle de croissance de l’agence. Avec 70 employés au Maroc et 10 en Algérie et 5 en Tunisie, PR Media gère une centaine de clients et réalise une croissance annuelle à deux chiffres.

Le déficit commercial augmente d’année en année. Les exportateurs marocains se heurtent à une multiplicité de barrières non tarifaires. Les Turcs contourneraient la suppression des exonérations sur le textile en faisant partie des bateaux de Jordanie et de l’Egypte. Selon des opérateurs, le Maroc a adopté une stratégie défensive face à la Turquie.

La seule approche fiable pour accéder au marché turc est de trouver un intermédiaire ou un partenaire tel qu’un grand groupe turc qui va faciliter l’accès au circuit de distribution du pays qui demeure dominé par les nationaux.