Posts From Mehdi Jaouhari

La commission d’homologation des prix se réunira le 20 décembre.

Les outils nécessaires à l’intégration du Maroc dans le marché carbone sont en cours de mise en place. La transition vers une administration exemplaire sera amorcée courant 2019 avec le lancement de projets d’efficacité énergétique, de valorisation des déchets et d’économie d’eau. Le cas Médiouna est symptomatique de l’insuffisance des capacités des collectivités locales en matière de gestion des déchets.

Les montants en jeu s’élèvent à 1,4 milliard de DH, soit 60% du chiffre d’affaires total des délégataires. Des sociétés ont déjà recouvré une partie de leurs créances. Les professionnels insistent sur le fait que plusieurs autres dysfonctionnements doivent être corrigés pour que le service soit mieux effectué.

Organisée lundi 19 novembre à Skhirat, la 14e édition de la Conférence de l’énergie réunit plusieurs acteurs nationaux et internationaux de premier plan du secteur énergétique. L’expérience cumulée dans le secteur énergétique et son expertise dans plusieurs domaines permettent au Maroc de jouer un rôle pivot dans la coopération internationale.

La banque finance l’achat des semences et de l’ensemble des autres intrants nécessaires aux cultures céréalières. Elle va s’appuyer sur le dispositif des agences mobiles.

La 12e édition du Festival international du safran a eu lieu du 5 au 8 novembre. Une superficie de 1600ha est dédiée à cette culture à Taliouine et dans les communes avoisinantes.

Le marché du tabac rapporte de plus en plus de recettes fiscales malgré la stagnation de la consommation. En 2017, la TIC a rapporté près de 10 milliards de DH à l’Etat. La contrebande a chuté à 3,73% en 2018, contre 12,48% en 2015 et 20% en 2012.

A l’heure où Casablanca n’arrive toujours pas à gérer ses déchets, Fès donne l’exemple en la matière.

Bien que causé par une erreur humaine, l’accident ferroviaire de Bouknadel remet sur le devant de la scène les dysfonctionnements ayant trait à la maintenance au sein de l’ONCF. Prévue d’ici la fin de l’année, la livraison du méga-projet de la LGV (22,5 milliards de DH) permettra à l’office d’attaquer le grand chantier de modernisation du réseau et du matériel roulant.

L’entreprise procédera en juin 2019 à l’adjudication de l’appel d’offres pour l’exploitation des bus à haut niveau de services (BHNS).