Un turnover de 7,7% dans le secteur privé

Une enquête du ministère de l’emploi et des affaires sociales sur les mouvements de main-d’œuvre dans le secteur privé organisé, publiée récemment, montre que 56% des entrées et 54% des sorties de l’emploi ont été enregistrés dans les secteurs du BTP et de l’industrie, en particulier dans les établissements de petite et moyenne taille (10 à 500 salariés).

L’enquête précise que 54% des salariés entrés en emploi ont été recrutés en CDI, notamment dans les secteurs des services.

Majoritairement (83,2%), ces entrées en emplois ont été réalisées via des recrutements directs. Seulement 12,2% l’ont été à travers les circuits d’intermédiation.

Pour les sorties, le motif principal (56%) relevé reste la démission. L’enquête révèle également que le taux de rotation des travailleurs (turnover) dans le secteur privé organisé a été de 7,7%. Un taux de rotation jugé faible et que les enquêteurs mettent sur le compte soit de la rigidité du secteur organisé, soit du champ de couverture de l’enquête, limité aux entités employant 10 salariés et plus, hors agriculture et secteur informel n S.A.