Tourisme : bon cru au premier semestre

Les recettes ont progressé de 3,2% à  fin mai.

Qu’on se rassure, le Maroc a toujours la cote auprès des touristes. Depuis janvier, et à fin mai, le Maroc a en effet enregistré une progression sensible de son activité touristique. Comme le révèlent les statistiques de l’Observatoire du tourisme, les arrivées et les nuitées ont évolué à la hausse. Les premières ont progressé de 9% par rapport aux cinq premiers mois de 2013, avec 3,57 millions d’arrivées aux postes frontières, dont 2,26 millions de touristes étrangers (+11%) et 1,31 millions de MRE (+5%). Sur ces 5 premiers mois, tous les marchés émetteurs traditionnels sont en hausse. L’évolution des nuitées suit celle des arrivées avec une augmentation de 10%. Nombre de destinations marocaines ont pu profiter de ces chiffres positifs.

Les hôtels classés de Marrakech (+10%) et Agadir (+6%) ont généré à eux seuls 60% des nuitées additionnelles sur les cinq premiers mois de l’année. Néanmoins, Fès (+13%), Casablanca (+12%), Tanger (+10%) et Rabat (+6%) ont également tiré leur épingle du jeu. Depuis le début de l’année, le taux d’occupation s’est amélioré de 3 points pour atteindre 45% à fin mai. Si en mai, Hollandais (-22%), Français (-5%) et Belges (-1%) ont été moins enclins à dormir en établissements classés, les Italiens (+20%), Américains (+24%) et Britanniques (+10%), sans oublier les résidents (+12%) ont permis de finir ce mois dans le vert. Tout comme les arrivées, les marchés émetteurs sont, de toute façon, en hausse depuis le début de l’année.

Au final, seules les recettes de voyages ont légèrement fléchi en mai, avec 4,68 milliards de DH, soit -3% en comparaison avec mai 2013. Il n’y a, pour l’heure, pas de quoi s’inquiéter puisque, depuis le début de l’année, elles ont progressé de 3,2%, à 21,7 MMDH cumulés.