Textile : les Américains plus souples

L’Administration américaine n’exigera plus le certificat d’éligibilité que les industriels devaient fournir pour bénéficier des dispositions spéciales prévues par l’accord de libre-échange, notamment en matière de règles d’origine.

Bonne nouvelle pour les textiliens marocains qui exportent sur le marché américain. A compter du 1er janvier 2013, l’Administration américaine n’exigera plus le certificat d’éligibilité que les industriels devaient fournir pour bénéficier des dispositions spéciales prévues par l’accord de libre-échange, notamment en matière de règles d’origine. Jusque-là, les exportateurs marocains devaient obligatoirement se faire délivrer ce document par l’Administration marocaine des douanes. Depuis le 1er janvier, l’Administration américaine se suffit d’une simple déclaration de l’importateur américain pour accorder aux produits marocains les flexibilités prévues par l’accord entre les deux pays.